nouvelle calédonie
info locale

Les bébés requins léopard de l'aquarium reprennent le large

animaux
Lâcher bébés requins
Les professionnels de l'aquarium planchent depuis plusieurs années sur la préservation de cette espèce inoffensive pour l'homme. ©NC la 1ère
Neuf requineaux nés cette année au sein de l'établissement ont été remis à l'eau ce mercredi. Une opération qui a réuni une centaine de personnes sur la plage du Rocher à la Voile.
Tyrion, Daenerys, Arya, Cersei, Missandei, Jon, Brienne, Khal et Sansa ont rejoint les abysses. Les trois mâles et six femelles dont les noms ont été inspirés de la série à succès Game of thrones ont regagné leur liberté, sous le regard des enfants et de leurs parents, venus en nombre pour l'occasion. Ils sont relâchés après près de sept mois d'élevage en captivité. « C’est toujours avec un petit pincement au coeur. Après s’en être occupé pendant des mois avec toute l’équipe et nos bénévoles », témoigne Sylvain Govan, responsable du département aquariologie de l’aquarium des lagons. 
 

Incubés pendant plusieurs mois  

C’est au sein de l’aquarium que tout a commencé en décembre dernier. Dans les bassins prévus à cet effet, leurs œufs ont été déposés. « On récupère les œufs des requins dans le milieu naturel, on les collecte, on les incube pendant plusieurs mois et après leur naissance, on va les élever », ajoute le spécialiste.
 
Lâché bébés requins aquarium 2
©NC la 1ère

Identifiés grâce à leurs tâches, les petits protégés portent même un prénom. Mesurés, nourris, pesés, ils sont ensuite séparés en deux groupes. Les premiers pour être exposés au public de l’aquarium, les autres individus sont relâchés en mer. « Le requin léopard, on le trouve régulièrement dans le lagon calédonien. Ça reste un animal sauvage, donc quand on en rencontre on peut l'observer mais comme pour toute espèce sauvage, on évite de le toucher ou de le titiller », assure Sylvain Govan. 

Sur la petite plage du rocher à la voile, la foule était au rendez-vous et les regards des enfants ébahis devant le spectacle. Dans quelques semaines, les zébrures caractéristiques des spécimens vont disparaître, pour laisser place à une livrée tachée léopard. Et si tout va bien, bébés requins deviendront grands.  

Le reportage de Laurence Pourtau et Michel Bouillez : 
©nouvellecaledonie
Publicité