Bilan provisoire du cyclone Harold au Vanuatu : trois morts et des blessés

océan pacifique
Après le cyclone Harold, à Mallicolo / Malekula, avril 2020
Dans le village de Potintir, au centre de Mallicolo. ©Vanuatu Red Cross
Alors que le cyclone Harold est aujourd'hui loin du Vanuatu, les informations se précisent peu à peu quant aux dégâts qu'il a causés. Un bilan provisoire fait état de trois morts et plus d’une dizaine de blessés dans les îles du Nord, avec d'importants dommages au niveau des infrastructures.
Le cyclone Harold a poursuivi son chemin, jeudi matin, en frappant le royaume de Tonga, après avoir fait des ravages aux Fidji et au Vanuatu. Vanuatu où le bilan provisoire faisait état aujourd’hui de trois morts et plus d’une dizaine de blessés, dont certains ont été évacués des îles du Nord vers l’hôpital de la capitale Port-Vila. Une région Nord qui a de nouveau vécu un cyclone dévastateur, cinq ans après Pam.
 

Estimation des dégâts en cours

Les opérations de secours et l’estimation des dégâts sont en cours. Dès mardi, une première reconnaissance avait été effectuée par le bureau local de gestion des catastrophes naturelles. 


Ecoles, bâtiments médicaux...

«Les dégâts sont principalement sur les bâtiments», rapporte Zoey Ayong, du National disaster management office. «On peut dire que plus de 50% des bâtiments sont affectés par le cyclone. En termes de bâtiments scolaires, bâtiments médicaux, les entreprises. Et c’est sur Santo et Mallicolo.»
Son point de situation recueilli par Claudette Trupit :

Cyclone Harold au Vanuatu, Zoey Ayong

 

Sinistrés

160 personnes ont déjà été déclarées sinistrées, dans les provinces du Nord, jugées prioritaires par les services du gouvernement. Plus précisément les provinces de Sanma (qui inclut notamment Santo, ainsi que Malo), de Penama (qui regroupe Pentecôte, Ambae et Maewo) et de Malampa, (qui concerne Ambrym, Mallicolo/Malekula et Paama). 
 
Après le passage d'Harold au Vanuatu, avril 2020
©Vanuatu Red cross
 

Appel à l'aide internationale

Les routes n’auraient pas eu à souffrir des intempéries, mais les réseaux électriques et téléphoniques se rétablissent progressivement. Le Vanuatu a fait appel à l’aide internationale. Mercredi, un Gardian des Fanc, les Forces armées en Nouvelle-Calédonie, a effectué un survol de reconnaissance. Le haut-commissariat et la Croix-Rouge organisent une mission à destination de notre proche voisin.

Le point de situation de Claudette Trupit :

Situation au Vanuatu, le 9 avril 2020

 

Contexte de pandémie

A noter que le National disaster management office s'est fendu d'un message, pour rassurer la population en ces temps de Covid-19 : toute l'aide apportée au Vanuatu, qui serait jusque-là préservé du coronavirus, sera reçue en suivant les protocoles de précaution.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live