publicité

Une bonne moisson de bacheliers

Après l’émotion, les chiffres, analysés par le vice-recteur: environ 3600 jeunes ont passé le premier tour de ce bac qui, grande nouveauté, a été en partie corrigé en Calédonie. Plus de 2300 candidats l’ont décroché, 755 vont au «rattrapage». Un demi-millier se voient refuser le diplôme.

Scène de bonheur familial à Nouméa, après les résultats du premier tour du bac. © NC1ère
© NC1ère Scène de bonheur familial à Nouméa, après les résultats du premier tour du bac.
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
La satisfaction prédomine, au vu du cru 2017 du baccalauréat tel qu'il apparaît après le premier tour d'épreuves. C'était en tout cas le sentiment exprimé ce vendredi matin par le vice-recteur. Jean-Charles Ringard-Flament était interrogé par Isabelle Peltier.
«Nous-mêmes avons passé notre examen»

#Stabilité dans les filières générales

Pour le détail des chiffres, en filières générales du baccalauréat, dont les résultats ont été divulgués jeudi après-midi, 870 candidats sur 1282 présents sont d’ores et déjà reçus, dès le premier tour. C’est-à-dire un taux de réussite marqué par la stabilité : 67,9%, contre 67,8% l’an dernier! Les «épreuves de contrôle», c'est-à-dire le second tour du bac, concerneront 308 élèves de L, ES et S.

Les scientifiques font mieux
Ce taux de réussite progresse d'ailleurs plus nettement en série scientifique, qui scolarise la moitié des candidats au bac général : 70,8%, c’est 3,7 points de plus qu’en 2016. En littéraire, il baisse légèrement (70,2%, ce qui fait -0,8 point). Et fortement en filière ES : 60,4% contre 67 % en 2016. Mais sur ce point, le vice-rectorat modère: «la proportion de candidats convoqués dans le second groupe atteint 30%, soit 7 points de plus qu'en 2016.»

Les séries technologiques progressent

Sur les 838 candidats qui ont passé un bac technologique, 543 sont d’ores et déjà reçus, révèlent les résultats également rendus publics aujourd’hui. Un taux de réussite en progression de 2,1 points, à 64,8%. Là, ce sont 221 jeunes qui feront partie du second groupe.

Les bacs pros encore plus

Le taux de réussite en bacs pros est également meilleur qu’en 2016. Cette année, 913 candidats sont admis dès le premier tour parmi les 1 482 candidats qui se sont présentés aux épreuves. Cela représente 61,6%, un chiffre supérieur de 4,1 points par rapport au premier tour 2016.

Davantage marqués dans les services
L'amélioration est davantage marquée dans les spécialités qui relèvent des services : un taux de réussite de 69,5% au lieu des 63,5 l'an passé. Dans le domaine de la production, on passe de 48,5 % à 50%. Quant aux élèves convoqués aux «épreuves de contrôle», ils sont 226. Sachant que 343 terminale pro sont refusés dès le premier tour.
 

1201 mentions

Par ailleurs, le nombre de mentions, 538, augmente pour les bacs généraux: 66 de plus que l’an dernier (+ 14%). Il s’avère stable dans les séries technologiques avec 230 mentions, cinq de moins qu’en 2016. Et les bacs pro en enregistrent 433, c’est 57 de plus cette année (+15%). Avec 102 mentions très bien en général, 116 en technologique et douze en bac pro. 1 513 241 273

Sur le même thème

  • bac

    Bac 2018: «J'ai choisi "être malheureux donne-t-il le droit d'être injuste?"»

    En Calédonie, l'examen-roi de la scolarité à la Française s'est ouvert ce matin par quatre heures allouées à la philo, pour les filières générales et technologiques, tandis que les séries professionnelles commencent par le français et l'histoire. 

  • bac

    Les épreuves du baccalauréat commencent ce lundi

    C’est parti pour le bac 2018 en Nouvelle-Calédonie. Plus de 3 600 candidats se présentent cette année. Les séries générales et technologiques entament le marathon des examens dès ce lundi, avec la traditionnelle épreuve de philosophie. Et pour les bac pro, ce sera français et histoire-géo.

  • bac

    Bilan positif pour la correction locale du Bac

    A deux semaines du lancement des épreuves du Bac 2018, le vice-rectorat et le gouvernement ont dressé ce lundi le bilan de la correction locale du diplôme. Une réussite, et du temps de scolarité supplémentaire pour les élèves des collèges et lycées pour garantir la réussite de tous.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play