Brèves du Pacifique

actu en bref
breves du pacifique
En bref, l'actualité dans la région Pacifique du jeudi 22 septembre.

Au sommet sur les réfugiés à New York, l'Australie a annoncé qu'elle allait accueillir des réfugiés d'Amérique centrale


Mais le nombre total de personnes qui trouveront l'asile en Australie reste identique : près de 19 000 par an.
Lors de ce même sommet, le Premier ministre fidjien a critiqué la politique australienne : « Nous entendons les cris de ceux qui sont traités de manière injuste dans des centres de rétention, y compris dans notre propre région, sans espoir et sans porte de sortie. Au nom de notre humanité commune, nous devons apporter une bien meilleure réponse à cette crise que ce que le monde a montré jusqu'à présent. Et il faut agir le plus vite possible », souligne Frank Bainimarama. Le Premier ministre fidjien a également brandi le risque de voir bientôt des réfugiés et déplacés dans le Pacifique à cause du changement climatique.
 
 Malcolm Turnbull, le Premier ministre australien, au sommet sur les réfugiés, à New York.
Malcolm Turnbull, le Premier ministre australien, au sommet sur les réfugiés, à New York. ©ABC

Après avoir obtenu une exemption de visa de voyage pour la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu signe un accord avec la Russie


 Les Vanuatais et les Russes pourront voyager dans les deux pays sans avoir besoin de demander de visa. L'accord a été signé à New York par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et son homologue vanuatais Bruno Leingkone.
La Russie a également signé un mémorandum d'entente sur la pêche avec Nauru, mais on n'en sait pas plus pour le moment.
 
 

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, la compagnie nationale Air Niugini vient de renvoyer huit pilotes, qui avaient appelé à la démission du Premier ministre


D'après l'entreprise, ces pilotes ne se sont pas mis en grève, ils ont affirmé être malades entre le 13 et le 20 juillet dernier, au plus fort des troubles politiques.
Les pilotes concernés faisaient partie d'un groupe de « citoyens inquiets », tels qu'ils se présentaient - avec des avocats et des syndicalistes, ils demandaient à Peter O'Neill de démissionner et de répondre aux accusations de corruption qui pèsent sur lui depuis plus de deux ans.
Leur mouvement de protestation a entraîné l'annulation d'une douzaine de vols. Simon Foo, le directeur général d'Air Niugini, affirme que cela a nui à la réputation de la compagnie : « Nos clients ont été grandement affectés pendant cette période ; certains choisissent désormais des compagnies concurrentes, ce qui entraîne des pertes importantes. » 
 
Seule une centaine de personnes vivent à Punakaiki.
Seule une centaine de personnes vivent à Punakaiki. © WikiCommons / Ville Miettinen

En Nouvelle-Zélande, un Français s'est fait remarquer pour son manque de patience
 

Après avoir fait du stop pendant quatre jours sans arriver à trouver de voiture qui accepte de lee prendre, le routard de 27 ans s'est mis en colère et s'en est pris à des panneaux de signalisation. Il aurait aussi insulté des passants de la petite ville de Punakaiki, où il était coincé. Après avoir été entendu par la justice et avoir écopé d'une amende de 3 000 dollars néo-zélandais, sa colère n'est pas retombée : aux journalistes qui l'attendaient devant le tribunal, il a déclaré que la Nouvelle-Zélande devrait être rebaptisée « Nazi Zealand ».