Le brevet, c’est à partir de ce lundi

éducation
Elèves collège
©NCla1ère
4099 collégiens calédoniens passaient lundi et mardi les épreuves écrites du Diplôme national du brevet. Et ils démarraient par le français.

Cinq épreuves 

3 heures de français dans la matinée,  2 heures de maths, l’après-midi… voilà ce qui attend plus de quatre mille collégiens calédoniens ce lundi 9 décembre. Mardi place aux épreuves d’histoire-géo et de sciences.
A ces épreuves écrites, il faut ajouter un oral que les élèves ont déjà passé le mois dernier. 
Pour ces épreuves, les élèves peuvent décrocher jusqu’à 400 points.
Brevet épreuves
©Vice-rectorat
 

Une évaluation du socle

Et autant de points peuvent être accordés grâce au contrôle continu tout au long de l’année. C’est l’évaluation du socle commun de connaissances, de compétences et de culture que tout élève doit avoir acquis à la fin de sa scolarité au collège. 
 

400 points minimum

Il faut un minimum de 400 points pour décrocher ce premier diplôme, sur les 800 possibles entre les épreuves et le contrôle continu. Un peu plus même puisque les élèves peuvent engranger jusqu’à 20 points supplémentaires avec des options comme le latin ou les langues kanak. Et suivant le nombre de points, il peut obtenir une mention, d'assez bien à très bien. 
Brevet mentions
©Vice-rectorat

   

Le profil des candidats

Les 4099 élèves de troisième des filières générales ( 87 % d’entre eux) et professionnelles (13 %) à se plancher dès demain sont issus principalement de la province Sud avec 2970 candidats. Suit la province Nord, 746 candidats et la province des Iles, 383 candidats. 
Enfin, 94 candidats individuels sont inscrits sans être scolarisés dans un collège. Ceux-là devront passer une sixième épreuve, celle de langue étrangère.
L’année dernière, ils étaient 79% à obtenir leur brevet. Un taux de réussite qui reste dix points en dessous de la moyenne nationale. Les résultats seront publiés mardi 17 décembre à 14 heures. A noter que l’obtention ou non du diplôme national du brevet ne conditionne pas le passage au lycée.
Diplôme national du brevet
©Vice-rectorat
Les Outre-mer en continu
Accéder au live