nouvelle calédonie
info locale

Le budget de la Nouvelle-Calédonie pour 2020 se précise

gouvernement de nouvelle-calédonie
Yoann Lecourieux présentant le projet de budget 2020 du gouvernement, 9 décembre 2019
Yoann Lecourieux présentant le projet de budget 2020 de la Nouvelle-Calédonie. ©NC la 1ere
C’est dans un contexte économique et financier difficile que les membres du gouvernement ont validé lundi le budget primitif de la Nouvelle-Calédonie pour 2020, à l’exception de Philippe Germain. Il sera examiné par le Congrès les 26 et 27 décembre.
Le budget primitif, c’est ce document qui présente de manière exhaustive l’ensemble des dépenses et des recettes prévues au cours du prochain exercice, en l’occurrence 2020. Et cette année encore, un budget de rigueur a été présenté aux membres du gouvernement calédonien réunis lundi en séance collégiale. Dix d’entre eux ont voté pour, Philippe Germain s’est abstenu. 

Les explications de Yoann Lecourieux, membre du gouvernement en charge du budget et des finances. Il est interrogé par Sheïma Riahi et Gaël Detcheverry.
©nouvellecaledonie
​​​​​​

Le scénario d'un croissance à 1 %

Ce budget, dont le cumul s’élève à environ 250 milliards CFP, a été élaboré autour d’un scénario prévoyant 1 % de croissance l’an prochain. Il est marqué par la maîtrise des dépenses de fonctionnement (moins 1,5 milliard de francs annoncé) et par la recherche de recettes fiscales nouvelles, que ce soit au profit des communes, des provinces ou de la Nouvelle-Calédonie.
 

Environ huit milliards d'investissement 

Un budget primitif qui se veut responsable, avec un recours limité à l’emprunt. Selon ces prévisions, la Nouvelle-Calédonie améliore son ratio d’endettement. En revanche, en matière d’investissement, le gouvernement optimise les dépenses : 8,1 milliards annoncés, contre près de neuf milliards aux comptes administratifs 2018.
 

Exemples d'opérations

Un financement affecté à des programmes tels que la rénovation du musée territorial, le réaménagement des aérogares de Wanaham à Lifou et Magenta à Nouméa, la construction du nouveau pont sur la Dumbéa, l'accueil des croisiéristes ou l'électrification entre Thio et Canala. Le budget primitif sera examiné au Congrès les 26 et 27 décembre.
 

Montants prévus

• Budget annexe de reversement : 63,5 milliards de francs.
• Budget annexe de répartition : 128 milliards.
• Budget propre de la Nouvelle-Calédonie : 60 milliards.
Publicité