nouvelle calédonie
info locale

Les bureaux de vote sont fermés

politique
Référendum école John-Higginson de Dumbéa Rivière.
File d'attente devant le bureau de l'école Higginson, à Dumbéa. ©NC la 1ere
Depuis 18 heures, les bureaux de vote ne peuvent plus accueillir d'électeur. Ceux qui ont franchi la porte avant la fermeture terminent leurs opérations de vote. Place ensuite au comptage et au dépouillement, nouvelles étapes d'une journée d'ores et déjà marquée par une participation exceptionnelle.
A 18 heures, les 284 bureaux de vote calédoniens ont cessé de recevoir les électeurs. L’un d’eux avait même fermé ses portes depuis 17 heures: au Mont-Dore, la maison commune de Ouara, à l’île Ouen, a obtenu une dérogation pour de horaires avancés d’une heure. Il s’agit de permettre le rapatriement de l’urne et des observateurs même si la météo n’est pas bonne.
 
iles des pins
A l'île des Pins ©Clarisse Watué pour NC La 1ère
 

Les derniers terminent

Pour les 283 autres bureaux, situés à 249 endroits, clôture ne veut pas dire cessation de toute activité: les électeurs qui ont franchi la porte avant l’heure de fermeture, mais qui n’ont pas fini leurs opérations de vote à 18 heures, ont le droit de terminer tranquillement.
 
VDT derniers votants
L'une des dernières îliennes à voter aux bureaux décentralisés à Nouméa. ©Nicolas Fasquel pour NC La 1ère
 

Dépouillement sans doute plus long

Et vu la participation record constatée tout au long de la journée, on peut s’attendre à des ruées de dernière minute qui retarderont d’autant, à certains endroits, le comptage, puis le dépouillement des enveloppes. Dépouillement qui, lui aussi, risque de durer plus longtemps que d’habitude, tout simplement parce qu’il y davantage de bulletins.
 
Referendum Mont-Dore
Ultimes votants à la mairie du Mont-Dore. ©NC la 1ere / Sheïma Riahi
 

Bureau centralisateur

Les urnes seront ensuite transportées jusqu’au bureau centralisateur de chaque commune. C'est le plus souvent la mairie, mais pas toujours - à Païta, par exemple, il s’agit du Dock socioculturel.
 
mobilisation paita
A l'école Jean-Ounou-Cottin de La Tamoa, à Païta. ©NC la 1ere / José Solia
 

Eloignement

Les bulletins venus des bureaux situés dans les tribus les plus éloignées mettent traditionnellement du temps à arriver. Citons le grand classique de Ouayaguette, à Hienghène. Les mairies procèderont dans la soirée à la proclamation de leurs résultats respectifs, avant que les urnes ne soient transférées au haut-commissariat. 
 
Referendum Ouvéa procurations gendarmerie
Les gendarmes d'Ouvéa traitant des procurations le jour-même. ©Malia Noukouan et Gaël Detcheverry
 

Mémorable

Il reste donc de nombreuses étapes pour arriver au terme de cette journée aussi historique que mémorable. Avec pour images marquantes les afflux massifs de votants, les files d’attente de bon matin, ou les procurations effectuées jusque-tard dans la journée. 
 
 

73,68% une heure avant la fin

Selon un communiqué du haut-commissariat, la participation s'élevait à 17 heures à 73,68%. Contre 58% aux provinciales de 2014. Autre élément notable du scrutin, ces personnes qui se sont rendus dans un bureau en étant persuadées de pouvoir se prononcer sur l’avenir de la Calédonie. Et qui sont tombées des nues en découvrant qu’elles n’étaient pas inscrites.
 
referendum dépouillement Poindimié
Dépouillement à Poindimié. ©NC la 1ere / Marguerite Poigoune
 

Réclamations

De nombreuses réclamations auraient été déposées aujourd’hui auprès de la commission chargée de contrôler le bon déroulement de la consultation. Parfois, un électeur s’est présenté sous un nom différent de celui inscrit sur les listes. Parfois, il n'avait pas fait la démarche, pensant à tort qu’il répondait aux critères pour être inscrit d’office. Les jours à venir devraient dire combien de récriminations sont justifiées. 
Publicité