publicité

Le cachalot de Saint-Vincent épuisé et à la dérive, gare aux requins

  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
Le cachalot de la baie de Saint-Vincent n’en finit pas de vivre ce qui semble être une lente agonie. Signalé dans le lagon depuis le mois dernier à hauteur de Boulouparis et Païta, il est de nouveau évoqué aujourd’hui, mais les nouvelles sont de moins en moins bonnes: selon la direction de la sécurité civile, un cachalot se trouve en effet dans un «état de fatigue extrême et à la dérive à proximité du récif de Tétembia, au Sud de la baie». Il est donc «susceptible d’attirer de nombreux requins dans la zone». Un message de grande prudence est donc adressé aux baigneurs, pêcheurs, chasseurs sous-marins et autres pratiquants d’activités nautiques dans ce secteur. 1 533 881 662

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play