nouvelle calédonie
info locale

La Calédonie accepte de cautionner l'emprunt d'Aircal pour deux ATR

transport aérien
Trois avions Air Calédonie Aircal aérodorme Magenta (14 juillet 2017)
Une partie de la flotte d'Air Calédonie à l'aérodrome de Magenta. ©NC 1ère / Cédric Michaut
La compagnie Aircal poursuit son projet de renouvellement de la flotte pour ses dessertes domestiques en Nouvelle-Calédonie. Le gouvernement a pris aujourd'hui un projet de délibération pour garantir le prêt qui financera en partie deux ATR.
C'est l'un des projets de délibération arrêtés ce lundi matin, en réunion collégiale du gouvernement. La Nouvelle-Calédonie accepte d'apporter sa caution au prêt demandé par Aircal pour acquérir deux nouveaux avions. Des ATR 72-600 neufs, financés en partie par un emprunt que la compagnie domestique a négocié avec l’Agence française de développement. Le gouvernement accorderait cette caution à hauteur de 50 %, pour un prêt à long terme d’un maximum de 2,74 milliards CFP. 
 

Renouvellement des quatre avions

L'étape suivante consistera à soumettre le projet de texte au Congrès. Ce financement de deux avions correspond à la seconde phase d’un plan global, celui qui devait permettre à Air Calédonie de renouveler ses avions. Et qui se monte en tout à presque 9,3 milliards CFP.
La compagnie a prévu d'en fournir 1,8 en vendant ses appareils. L’emprunt bancaire représentait 48 % de la somme (5,4 milliards au total) et les deux derniers milliards devaient provenir de la défiscalisation.
Publicité