La Calédonie cherche à compenser la baisse de ses recettes

finances
DOB débat d'orientations budgétaires au Congrès (15 décembre 2017)
Pendant l'examen des orientations budgétaires. ©NC 1ère
Les orientations budgétaires de la Nouvelle-Calédonie ont été débattues et approuvées au Congrès. Au cœur des discussions, la baisse des recettes fiscales, et la recherche de solutions pour tenter d'y remédier.
Les élus du Congrès sont unanimes. Les perspectives budgétaires de la Nouvelle-Calédonie pour les trois prochaines années s’annoncent limitées. Un exemple s'il en est: en cette fin 2017, les recettes s'avèrent en baisse de dix milliards par rapport à 2016.

Taxer l'alcool et le tabac​

Deux grandes pistes: trouver de nouvelles recettes, et réduire drastiquement les dépenses publiques. Aussi bien en fonctionnement qu’en investissement. Les axes de réflexion vont vers les taxes comportementales, comme celles sur l’alcool et le tabac. 

Travail sur les exonérations

Les regards s'attardent par ailleurs sur les exonérations fiscales, qui prendraient des proportions colossales. Elles représenteraient 5,3 milliards de francs pour l’impôt sur les sociétés. 1,3 milliard pour l’impôt sur les revenus des personne physiques. 4,5 milliards pour la taxe générale à l’importation. 900 millions pour les droits de douanes…
Le reportage de Loreleï Aubry et de Franck Vergès. On y entend les réactions de Grégoire Bernut (Républicains calédoniens), Annette Tiéoué (Uni) et Philippe Dunoyer (Calédonie Ensemble).
©nouvellecaledonie