Calédonie Ensemble place le dialogue au cœur de son projet politique

politique
Conseil politique de Calédonie Ensemble, Koné, 28 avril 2018
Calédonie Ensemble a réuni ses militants dans la salle Au Pitiri de Koné. ©NC La 1ère
«Dialoguer pour un avenir dans la France aux couleurs de la paix», le message véhiculé par Calédonie Ensemble qui a adopté son projet pour l'avenir de la Nouvelle-Calédonie. Le parti tenait son conseil politique en province Nord, à Koné.
«Un seul axe, le dialogue.» Calédonie Ensemble sort d’un conseil politique lors duquel le parti a validé son projet pour l'avenir de la Calédonie, et Philippe Gomès résume par ces quelques mots le message essentiel porté en cette amorce de campagne référendaire, à quelques jours de la visite présidentielle.

Conseil politique de Calédonie Ensemble, Koné, 28 avril 2018
©NC La 1ère

«Nouvelle organisation»

«Le dialogue avant le référendum, développe le député, pour faire en sorte qu’entre indépendantistes et non-indépendantistes, on puisse édicter une déclaration solennelle sur le patrimoine commun du peuple calédonien.» Et après le référendum du 4 novembre, auquel Calédonie Ensemble appelle à voter non, «il faudra poursuivre le dialogue. Donc on a proposé une nouvelle organisation politique, qui se substituerait à celle de l’Accord de Nouméa, et qui permettrait à notre pays de poursuivre son émancipation politique et économique au sein de la République.» 
Ecoutez l’argumentaire de Philippe Gomès recueilli par Clarisse Watue.

Thèmes

Le référendum du 4 novembre, la valorisation des recherches minières, le développement agricole, la sécurité ont figuré au menu de ce conseil politique réuni dans la salle Au Pitiri. De même qu'ont été évoquées la maturité politique de la Calédonie, l'économie renforcée ou l'autosuffisance alimentaire.  
Le reportage de Gilbert Assawa et de Patrick Nicar.
©nouvellecaledonie


 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live