nouvelle calédonie
info locale

La «Calédonie nouvelle et réunie» apparaît sur l'échiquier politique

élections
Présentation de la Calédonie nouvelle et réunie, 10 octobre 2018
Les visages de la CNR. ©NC la 1ère / Patrick Nicar
La «Calédonie nouvelle et réunie», mouvement présidé par Edouard Léoni, est un parti qui se revendique républicain, métis et océanien. Il vise les provinciales de mai 2019.
«Il faut dépasser les clivages», prône Edouard Léoni, dirigeant de cette tout jeune CNR: «Non, nous somme tous Calédoniens, les valeurs de la République sont là pour nous réunir. Maintenant, il faut les appliquer.» 
Ecoutez son interview au micro de Patrick Nicar. 
©nouvellecaledonie
 

Les valeurs républicaines, et l'identité calédonienne

Mouvement loyaliste, la Calédonie nouvelle et réunie a pour ambition de s’attaquer aux problèmes de tous les jours, et d’ancrer dans la réalité les valeurs républicaines, en y ajoutant celle de l’identité calédonienne. Elle entend «sortir des disputes politiques stériles des partis présents depuis trente ans». «Traiter les questions du quotidien avec une stabilité institutionnelle au sein de la République pour l'après 2019». Et «créer une Calédonie avec un renouvellement de sa classe politique, l'engagement de réformes justes et une identité commune sans discrimination».
 
Présentation de la Calédonie nouvelle et réunie, 10 octobre 2018
Visuel de la CNR ©DR

 

Deux listes aux provinciales

La CNR, qui a pour vice-présidents Valentine Holle et Florent Perrin, dénombre à ce jour une centaine d’adhérents et revendique 700 sympathisants. Elle a pour objectif de présenter aux provinciales de mai 2019 une liste en province Sud, mais également une en province Nord. 
 
Publicité