publicité

Calédoniens ailleurs

rss

Calédoniens ailleurs : Amandine Poulet sur une trajectoire ascendante

Nombre de nos compatriotes font le choix de quitter la Nouvelle-Calédonie. Études, recherche d'emploi, envie d'ailleurs, les raisons sont multiples. Mais qui sont ces Calédoniens qui tentent l'aventure ailleurs ? Cette semaine, Amandine Poulet, étudiante en comptabilité.  

Calédoniens ailleurs : Amandine Poulet sur une trajectoire ascendante © DR
© DR Calédoniens ailleurs : Amandine Poulet sur une trajectoire ascendante
  • Par Ambre Lefeivre
  • Publié le , mis à jour le
Chaque pas de plus la mène vers un avenir prometteur, chaque année passée la satisfait de ses choix d’études et de carrière. A 24 ans, Amandine est une brillante étudiante installée au Québec, travailleuse et volontaire.  Aujourd’hui en deuxième année de comptabilité et gestion à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), la Calédonienne a mis plusieurs années avant de trouver sa voie. 

Lycéenne, cette passionnée de littérature et de langues choisit tout naturellement de passer un bac L. « Je n’avais pas d’idée arrêtée sur mon avenir à l’époque mais je voulais mettre en avant mes points forts ». Bachelière avec mention, Amandine décide de faire un BTS management des unités commerciales. Ses jobs étudiants dans la vente et l’événementiel, l’envie d’avoir une formation professionnalisante et courte, l’incitent à suivre cette voie. « J’avais découvert la gestion via mes expériences professionnelles et j’aimais ce côté court de la formation ». Studieuse, la Calédonienne se donne les moyens de réussir tout en travaillant sur un projet qui lui tient à cœur : poursuivre ses études à l’étranger. « J’avais envie d’une bouffée d’air, de partir à l’aventure ». En 2ème année de BTS, elle arrête son choix sur le Québec et sur des études de marketing. « J’appréciais le fait que les mondes anglophone et francophone se mélangent. J’aimais le marketing découvert en BTS et je voulais connaître la culture anglophone en commerce et marketing ».

La Calédonienne a choisi de vivre à Chicoutimi pour les grands espaces verts qu'offre la ville. Une proximité avec la nature qui lui rappelle son île natale. © DR
© DR La Calédonienne a choisi de vivre à Chicoutimi pour les grands espaces verts qu'offre la ville. Une proximité avec la nature qui lui rappelle son île natale.

Diplômée en 2013, l’étudiante s’envole pour le Canada en juillet 2014. Si l’arrivée est un peu rude, la jeune fille arrive très vite à s’acclimater. « Avant mon départ, j’avais postulé en ligne pour H&M. A mon arrivée, j’ai passé un entretien et j’ai débuté dans la foulée comme vendeuse ». Installée à Chicoutimi, car la ville offre des grands espaces verts et une proximité avec la nature qui lui rappelle son île natale, la Calédonienne est plongée tout de suite dans le bain de la culture québécoise. A l’UQAC, Amandine est en 1ère année de baccalauréat (l’équivalent d’un bachelor ndlr) en administration avec majeur marketing. Assidue et organisée, elle jongle entre ses études et son job étudiant. Bientôt promue « sale coach » (l’équivalent d’un manager des ventes ndlr) chez H&M, la jeune fille se renseigne auprès d’une conseillère d’orientation pour changer de cursus en 2ème année. « Je me suis rendue compte que j’appréciais surtout la comptabilité, que c’était une branche qui ouvrait beaucoup de portes et qui était très demandée ».

Amandine jongle adroitement entre ses études et son job étudiant chez H&M © DR
© DR Amandine jongle adroitement entre ses études et son job étudiant chez H&M

Le secteur étant contingenté, elle décide donc de prendre des cours au collège d’enseignement général et professionnel (CEGEP) pour se remettre à niveau et mettre toutes les chances de son côté. Acceptée pour l’année 2016-2017 en compatibilité, Amandine est ravie même si elle a dû retourner en 1ère année pour recommencer ses études depuis le début. « Je suis contente de mon choix, c’est la voie que je cherchais depuis longtemps. Je n’ai qu’un seul regret : ne pas l’avoir trouvé plus tôt ». Épanouie, la tête sur les épaules, partageant son temps entre ses études et son travail, cette excellente élève est bien décidée à atteindre chacun de ses objectifs. « Je suis concentrée sur mon projet. Je veux vite et bien finir mes études, j’ai hâte ensuite de travailler ».
Amandine est une brillante étudiante de l'Université du Québec à Chicoutimi © DR
© DR Amandine est une brillante étudiante de l'Université du Québec à Chicoutimi

par ambre@lefeivre.info 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play