publicité

Calédoniens ailleurs : Chloé Robineau «Robi», le voyage en héritage

Nombre de nos compatriotes font le choix de quitter la Nouvelle-Calédonie. Études, recherche d’emploi, envie d’ailleurs, les raisons sont multiples. Mais qui sont ces Calédoniens qui tentent l’aventure ailleurs ? Cette semaine, Chloé Robineau dite Robi, artiste. 
 

Calédoniens ailleurs : Chloé Robineau «Robi», le voyage en héritage © Marielle Lahana
© Marielle Lahana Calédoniens ailleurs : Chloé Robineau «Robi», le voyage en héritage
  • Par Ambre Lefeivre
  • Publié le
L’histoire de Chloé est une invitation au voyage. En famille tout d’abord, à travers sa carrière d’artiste ensuite. Auteur-compositeur-interprète, la jeune femme s’est construite de pays en pays, de notes de musique en notes de musique. 

Née au sein d’une vieille famille calédonienne, Chloé explore très tôt le monde avec ses parents. Elle vit ainsi au Nigeria, au Sénégal, à Madagascar, à La Réunion sans compter de nombreux séjours sur le Caillou. Riche des différentes cultures auxquelles elle est initiée, Chloé se familiarise très vite avec différentes formes d’arts. « J’ai pris des cours de dessin, passé un bac cinéma, j’écrivais des poèmes. Nous écoutions en famille des grands noms de la chanson française. » Peu à peu, l’artiste en herbe entreprend un voyage musical. « C’est par le texte que je suis arrivée à la musique. » Étudiante en lettres à La Sorbonne, elle tombe amoureuse à 19 ans d’un compositeur qui met ses poèmes en musique. Un déclic pour la jeune femme. « C’est une évidence qui s’est faite progressivement. J’avais trouvé ma voie, ma vie. »
 
L’artiste propose une musique qualifiée de nouvelle chanson française  © Marielle Lahana
© Marielle Lahana L’artiste propose une musique qualifiée de nouvelle chanson française 

Chloé arrête alors ses études pour se lancer dans cette aventure. Autodidacte, elle apprend à chanter puis à écrire la musique avant de se mettre au piano. Dans le même temps, devenue maman de deux enfants, l’artiste se consacre à ce nouveau rôle. A 30 ans, sa rencontre avec le compositeur américain Jeff Hallam est décisive. Il l’encourage à composer. Du fruit de leur collaboration naît un EP en 2011 sobrement intitulé Robi. Deux ans plus tard, la chanteuse sort un premier opus autoproduit, L’hiver et la joie. L’album rencontre un joli succès critique. Chloé remportant notamment le prix du jury 2014 du prix Georges Moustaki. En 2015, sort un second album, La Cavale. Celui-ci fait également mouche auprès du public et des professionnels. Un engouement qui s’explique par sa musique à la fois intimiste, dépouillée et métissée. De son enfance îlienne et africaine, de ses racines calédoniennes, la jeune femme puise un rythme quasi tribal voire animal. De son amour des mots, l’auteur parle avec poésie et précision des émois du genre humain.
 
Le 1er album de Robi "L’hiver et la joie" dont fait partie le single "On ne meurt plus d’amour" a remporté un beau succès
Le 1er album de Robi "L’hiver et la joie" dont fait partie le single "On ne meurt plus d’amour" a remporté un beau succès

Qui dit voyage musical, dit nouvelles aventures. Passionnée, désireuse de ne pas faire « de musique marquetée », Robi réalise plusieurs de ses clips et ceux de jeunes chanteuses. Elle monte en parallèle un label 100% féminin avec les chanteuses Emilie Marsh et Katel baptisé « Fraca !!! ». « Je suis très sensible à la sous-représentation des femmes dans le monde de la musique. Avec ce label, il s’agit de partager nos compétences, rompre l’isolement de l’artiste et montrer que les femmes ne sont pas des concurrentes. » En septembre, Chloé sortira un troisième album, Traverse. Là encore le voyage trouve toute sa place dans ce nouvel opus. « C’est le mot que je répète le plus dans mon troisième album alors que je ne voyage quasiment pas. Il doit y avoir un appel en moi. Ca parle de ma capacité à faire des voyages intérieurs. » Cette semaine, elle a dévoilé le premier single, Le soleil hélas. Si Robi continue ce voyage artistique, elle n’en oublie pas moins son Caillou. « C'est un socle pour moi. C’est le seul endroit où j’ai un passé familial. S’il n’y avait pas la Nouvelle-Calédonie, je n’aurais pas de port d’attache. » 
 
Le 7 juin "Le soleil hélas", premier single du 3ème album à paraître de Robi sortait 
Le 7 juin "Le soleil hélas", premier single du 3ème album à paraître de Robi sortait 
par ambre@lefeivre.com 
 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play