nouvelle calédonie
info locale

Calédoniens ailleurs : Jessica Fongue, soigner les autres, une vocation inattendue

diaspora
Calédoniens ailleurs : Jessica Fongue, soigner les autres, une vocation inattendue
Calédoniens ailleurs : Jessica Fongue, soigner les autres, une vocation inattendue ©Jessica Fongue
Nombre de nos compatriotes font le choix de quitter la Nouvelle-Calédonie. Études, recherche d’emploi, histoire d’amour, envie d’ailleurs, les raisons sont multiples. Mais qui sont ces Calédoniens qui tentent l’aventure ailleurs ? Cette semaine, Jessica Fongue, dermatologue.
Une vocation venue au fur et à mesure, un choix qui amène à de nombreux questionnements,… A 28 ans, Jessica est chef de clinique assistant des hôpitaux de Marseille en dermatologie. Aujourd’hui passionnée  par son métier, la Calédonienne ne se prédestinait pas à un tel avenir.
 
Au sortir du lycée, cette brillante élève pense faire des études de pharmacie. En attendant de prendre la rentrée en métropole, elle suit les cours de première année de médecine qui existait alors depuis trois ans sur le Territoire. « Dès les premiers cours, j’ai adoré ce que j’apprenais. »  Contre toute attente, la Calédonienne réussit haut la main le concours  puisqu’elle sort major de promo. Mais si Jessica s’éclate, la seconde année de médecine, qu’elle effectue à Paris, la coupe dans son élan. « J’ai effectué deux semaines de stage à l’hôpital et je me suis dit ‘qu’est ce que je fais là’ ? Ce fut dur pour moi de voir les malades, la souffrance.»  L’étudiante ne baisse pas les bras et persévère. Sa vocation vient au fur et à mesure. La jeune femme qui aime les cours qu’elle reçoit,  apprend aussi à gérer le quotidien avec les patients. « J’ai appris à aimer la relation avec les malades. J’essaie d’être là pour écouter, pour discuter. »  Après son externat, l’étudiante en médecine s’installe à Marseille. Bien positionnée à l’examen de classement national, Jessica a le choix de sa ville et de sa spécialité.   
La Calédonienne, le jour de sa prestation de serment
La Calédonienne, le jour de sa prestation de serment ©Jessica Fongue
Si elle hésite avec la chirurgie, la jeune femme se tourne vers la dermatologie. « C’est une spécialité variée qui va des problèmes d’acné à l’inflammatoire en passant par la cancérologie ou l’infectieux.  On voit de tout, parfois des choses très bizarres. » Au cours de son internat, Jessica effectue un stage de six mois en Nouvelle-Calédonie au service de médecine interne. Là encore, l’étudiante « s’éclate » dans ses études.  « Je n’avais pas idée des maladies tropicales, complétement spécifiques au Caillou. J’ai appris des choses nouvelles et c’est toujours super de soigner ta population. Le fait que je sois Calédonienne aidait avec les patients. »  Elle, qui ne s’imaginait pas devenir médecin, termine brillamment ses études. Grâce à sa thèse sur les urgences dermatologiques qui établit un parallèle entre l’hôpital Gaston Bourret et celui du nord de Marseille, Jessica obtient les félicitations du jury.   
En tant que dermatologue, Jessica est amenée à pratiquer des opérations
En tant que dermatologue, Jessica est amenée à pratiquer des opérations ©Jessica Fongue
Diplômée en octobre 2016, elle obtient dans la foulée un poste de chef de clinique qui lui permet de mêler consultations à l’hôpital et cours à l’université. Des projets pleins la tête, la Calédonienne est fière de son parcours. « Je suis heureuse de ce que j’ai accompli. C’était dur mais j’ai pris du plaisir à étudier, c’est ce qui m’a fait tenir malgré les nuits blanches, les sacrifices. » Jeune médecin promis à un bel avenir, Jessica ne regrette pas son choix. « Aujourd’hui je ne pourrais pas faire autre chose. »
 
Jessica nous explique comment lui est venue son envie de devenir médecin :
Calédoniens ailleurs : Jessica Fongue, soigner les autres, une vocation inattendue

par ambre@lefeivre.info