publicité

Calédoniens ailleurs

rss

Calédoniens ailleurs : Sandrine Guépy, le choix de réussir

Nombre de nos compatriotes font le choix de quitter la Nouvelle-Calédonie. Études, recherche d’emploi, envie d’ailleurs, les raisons sont multiples. Mais qui sont ces Calédoniens qui tentent l’aventure ailleurs ? Cette semaine, Sandrine, ingénieur en Nouvelle-Zélande. 

Calédoniens ailleurs : Sandrine Guépy, le choix de réussir © Sandrine Guépy
© Sandrine Guépy Calédoniens ailleurs : Sandrine Guépy, le choix de réussir
  • Par Ambre Lefeivre
  • Publié le , mis à jour le
Vivre à l’étranger, un rêve qui peut être couronné de succès à condition de s’y préparer et de créer ses opportunités. Parce qu’elle a su saisir sa chance, Sandrine mène une belle carrière d’ingénieur en Nouvelle- Zélande où elle vit avec mari et enfant. 

Après le bac, la Calédonienne envisage d’être professeure de maths. Bonne élève, l’étudiante suit les cours de la prépa maths, physique et science de l’ingénieur du lycée Janson de Sailly à Paris. Après deux années, la jeune femme, originaire de La Foa, change ses plans et décide de devenir ingénieur spécialisé dans le papier. Elle intègre l’Ecole Française de Papeterie et Industrie Graphique appelée Pagora. « Je voulais travailler dans la transformation du papier. »  L’étudiante fait plusieurs stages qui la ramènent dans le Pacifique, en Nouvelle-Calédonie et en Nouvelle-Zélande.  Son apprentissage de six mois, effectué à Rotorua dans un laboratoire de recherche, lui laisse un excellent souvenir. «  A l’époque, j’ai constaté combien l’industrie du bois était importante là-bas et j’ai mis ceci dans un coin de ma tête. »  Diplômée en 2008,  Sandrine travaille deux ans à Troyes comme ingénieur méthode dans une entreprise spécialisée dans sa branche avant de démissionner pour rejoindre son conjoint Tristan, au Mans.
La Calédonienne vit avec mari et enfant en Nouvelle-Zélande © Sandrine Guépy
© Sandrine Guépy La Calédonienne vit avec mari et enfant en Nouvelle-Zélande
Le couple trouvant difficilement du travail dans la région, décide de s’expatrier. Le projet lancé, Sandrine et son compagnon, également ingénieur, mettent toutes les chances de leurs côtés pour réussir. Après avoir obtenu l’IELTS (test international de langue anglaise), ils arrêtent leur choix sur la Nouvelle- Zélande et partent avec un visa working holiday d’un an en 2011. A son arrivée, le couple fait du wwoofing (il vit et travaille dans des fermes) pendant cinq semaines tout en multipliant candidatures, CV, lettres de motivation et entretiens.  « Lors de mes rendez-vous, j’ai toujours joué cartes sur table en disant que je voulais rester, que j'étais motivée par un emploi sur du long-terme. »  La détermination et la franchise du couple payent.  En deux mois, Sandrine trouve du travail comme packaging technologist dans une entreprise alimentaire située à Hastings dans le Sud- Est de l’île du Nord. « En France, j'étais du côté client et je suis passée côté fournisseur avec une société qui produit des emballages papier. »  
La Calédonienne vit dans la région de Matamata dans l’île du Nord © Sandrine Guépy
© Sandrine Guépy La Calédonienne vit dans la région de Matamata dans l’île du Nord
Elle y évolue pendant trois ans avant de perdre son emploi après une restructuration. Le couple s’installe alors dans une autre région et déménage à Matamata où Sandrine trouve un nouvel emploi quand Tristan (qui est devenu son mari en 2013) change également de travail pour la suivre. Depuis février 2015, la Calédonienne fait carrière dans une importante entreprise alimentaire spécialisée dans les produits laitiers en tant que technologist. « C’est quelque part entre ingénieur et chef de projet, je fais du développement de produit et veille à ce que les normes soient respectées. »  Aujourd’hui, le couple qui a obtenu sa résidence permanente, fait le constat que son investissement a porté ses fruits. « On a créé nos opportunités, notre projet était très préparé. On jouait notre futur. » 

Comment réussir quand on s’installe à l’étranger ? Sandrine Guépy nous donne quelques conseils : 
Calédoniens ailleurs : Sandrine Guépy, le choix de réussir
Calédoniens ailleurs : Sandrine Guépy, le choix de réussir  -  Ambre Lefeivre
Par ambre@lefeivre.info 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play