nouvelle calédonie
info locale

Calédoniens ailleurs : Savannah Combes, chanter c’est tout un métier

diaspora
Calédoniens ailleurs : Savannah Combes, chanter c’est tout un métier
Calédoniens ailleurs : Savannah Combes, chanter c’est tout un métier ©DR
Nombre de nos compatriotes font le choix de quitter la Nouvelle-Calédonie. Études, recherche d'emploi, envie d'ailleurs, les raisons sont multiples. Mais qui sont ces Calédoniens qui tentent l'aventure ailleurs ? Cette semaine, Savannah Combes, interprète et chanteuse de cabaret.
« Mon but était que chanteuse devienne mon métier ». Un objectif qui peut paraître difficile à atteindre mais qui est devenu réalité pour Savannah. La Calédonienne se produit tous les week-ends dans un cabaret à Lyon. Un challenge qu’elle s’est fixée dès l’adolescence.

Chantant par plaisir depuis l’enfance, c’est sur les conseils de son père que la jeune fille débute « officiellement ». Il lui propose de participer au concours « Réveille ton talent Coca-Cola ». Sélectionnée pour se produire place des Cocotiers, Savannah, âgée de 13 ans à l’époque, garde un souvenir mitigé de cette première expérience de la scène. L’année suivante, en 2008, elle remporte le « Trophée des jeunes artistes ». C’est là que le déclic se produit. « Sur scène au Rocher à la Voile, j’avais la mer en face, je voyais les bateaux qui naviguaient, j’ai eu une révélation ». Dès lors, la Nouméenne se consacre entièrement à cet objectif. Elle multiplie les cours et les concerts notamment avec Shem et Michel Benebig. A 16 ans, elle sort son premier album soul. Baptisé All the way, l’opus remporte deux flèches de la musique en 2010. Un premier succès qui  conforte Sänh - de son nom de scène - dans son idée de devenir chanteuse. « Cet album a marqué le début de ma carrière et je me suis dit que c’est vraiment ce que je voulais faire de ma vie ».

En Nouvelle-Calédonie, Savannah a remporté plusieurs trophées et a écumé les scènes locales
En Nouvelle-Calédonie, Savannah a remporté plusieurs trophées et a écumé les scènes locales ©DR

« Cancre » de son propre aveu, Savannah décide d’arrêter l’école en Seconde. L’artiste se partage alors entre tournées et concerts avec le groupe Domino, cours au conservatoire de musique et production de titres. En 2014, avec son amie bassiste Marine D, avec qui elle a fondé Le Grand Méchant Loup, elle intègre la Music Academy International à Nancy pour se perfectionner. Diplômée avec une mention Bien, elle tente alors l’aventure à Paris. « Je voulais un autre type de scène, je voulais du cabaret, de la comédie musicale ». L’expérience est rude, la scène musicale parisienne dure. « Ca été un choc, le contexte difficile. J’arrivais en pleine période des attentats ». Échaudée par ce séjour, la jeune fille s’apprête à rentrer en Nouvelle-Calédonie quand son père lui conseille de passer un casting à Lyon. Cette fois-ci l’essai est transformé.

Depuis 2016, la Calédonienne est la chanteuse de cabaret Le Voulez-Vous à Lyon
Depuis 2016, la Calédonienne est la chanteuse de cabaret Le Voulez-Vous à Lyon ©Fanny Anaïs D / Christophe Mouton

Six mois après son arrivée en métropole, la Calédonienne rejoint le Voulez-Vous, un grand cabaret lyonnais. Savannah est la chanteuse officielle des spectacles. Une expérience qui ravit l’artiste qui se produit tous les week-ends. « Nous travaillons avec des effets 3 D et des lumières. J’ai beaucoup appris notamment au niveau de la présence scénique ». Installée à Montpellier « pour être proche de la mer », intermittente du spectacle, « gagnant correctement sa vie », la jeune fille de 24 ans est très heureuse de sa situation.  « J’ai la certitude de travailler pour 3 ans avec le cabaret et j’adore être leur chanteuse. J’aime le côté troupe et montrer mon talent aux spectateurs ». En Nouvelle-Calédonie du 25 octobre au 7 novembre, elle s’apprête à travailler avec LoremX du groupe Lords et à produire une composition avec King Täz.  C’est aussi l’occasion pour elle de retrouver ses proches et notamment son père. « C’est lui qui m’a proposé cette alternative comme choix de métier. Il n’a jamais arrêté de croire en moi ». 

En juillet 2017, Savannah enregistre "La Haine", une composition personnelle. Le clip est sélectionné au Festival de La Foa dans la catégorie "meilleur clip".

par ambre@lefeivre.info

Publicité