Des Calédoniens « oubliés » en Métropole

transports
Calédoniens bloqués en Métropole
©Outremer la 1ère
Combien sont les Calédoniens bloqués en Métropole dans l’attente d’un vol retour vers le territoire ? Difficile de le savoir aujourd’hui mais les témoignages s’accumulent. Des résidents qui se sentent « oubliés » par la Nouvelle-Calédonie. 
Dates annulées, des vols d’Aircalin pleins jusqu’à fin octobre minimum… la situation n’est pas simple à gérer pour les Calédoniens bloqués en Métropole. D’autant plus que la cellule de rapatriement du gouvernement a fermé le 31 juillet. Depuis, il est très compliqué d’avoir une date. 
Calédoniens bloqués en Métropole
©NC la 1ère
 

« Prise en otage »

Claire Lasnier fait partie de ces Calédoniens en mal de perspective et de place dans un avion. Partie pour le décès de son grand-père, cette gérante d’une société sur le Caillou se sent « prise en otage ». Arrivée le 12 juin, elle devait repartir le 18 juillet. 
 

Je n’ai pas d’autre proposition avant le 12 novembre...
- Claire Lasnier, Calédonienne bloquée en Métropole


Réponses ? 

Depuis juillet, cette cheffe d’entreprise qui a dû confier les clés de son affaire à son conjoint, lui-même pris par sa propre activité, cherche un billet retour pour la Nouvelle-Calédonie. Elle cherche aussi des réponses… en vain !
 

Bon courage

« Le gouvernement m'a répondu : "on arrête de travailler le 31 juillet" et la fin du mail disait "bon courage", voilà la réaction ». Pas plus de chance du côté de la compagnie Aircalin, ajoute Claire Lasnier. « Dans le mail dans lequel ils me prévenaient de l’annulation de mon vol, ils me disaient "on vous recontactera très prochainement pour vous proposer une autre date", ce qui n’a jamais été fait… » 
Claire Lasnier
©Claire Lasnier
 

« S'il vous plait... »

Contacté, le gouvernement dit se pencher sur ce sujet qui concerne de nombreux Calédoniens. Il devrait s’exprimer prochainement sur le sujet. « S’il vous plait, mobilisez-vous, plaide Claire Lasnier. Autorisez des vols supplémentaires et des capacités en quatorzaine supplémentaires. » 
Calédoniens bloqués en Métropole
Pour la plupart des Calédoniens bloqués en Métropole, les valises sont prêtes pour un départ dès que possible. ©Outremer la 1ère
 

300 places en quatorzaine

Pour rappel, les vols internationaux réguliers au départ et à destination du Territoire sont suspendus jusqu’au 24 octobre au moins et un seul vol par semaine est maintenu en provenance de Paris via Tokyo. Le taux de remplissage des avions est conditionné par le nombre de places disponibles en quatorzaine dans les hôtels. La capacité d’accueil a été divisée par deux, passant de 600 à 300 places.

Retrouvez le reportage de Clarisse Watué : 

Calédoniens bloqués en Métropole


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live