Canala : Des actes de vandalisme sur le site minier du groupe Ballande

violence
mines ballande
5 véhicules du groupe Ballande ont été incendiés. ©NC1ERE
Le site minier du groupe Ballande, situé à Nakéty sur la commune de Canala, a été victime d’actes de vandalisme dimanche soir. Des véhicules ont été incendiés et un atelier a été saccagé.
Dimanche soir vers 22 heures, le site minier du groupe Ballande, situé à Nakéty sur la commune de Canala, a été vandalisé. 5 véhicules ont été incendiés et un atelier a été saccagé. Selon la direction, l’essentiel du préjudice sera lié à la perte d’exploitation. L’activité va devoir s’arrêter pendant quelques jours. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie. 
mines ballande vandalisme
©NC1ERE
Thibault Martelin, le directeur de la mine Ballande dénonce le préjudice moral de cet acte de vandalisme. Écoutez-le

mines ballande vandalisme
©NC1ERE
mines ballande vandalisme
©NC1ERE

Mauvais souvenirs 

Même si les dégradations sont loin de ressembler à celles de 2014, elles rappellent de mauvais souvenirs. Il y a quatre ans, une trentaine de véhicules du groupe Ballande ont été vandalisés. Des engins de chantier avaient même été utilisés pour écraser des pick-up, avant d’être détruits à leur tour. Les salariés du site de Nakéty étaient en chômage partiel et la suspension de l’activité durant une semaine avait également affecté les sous-traitants du groupe. Le préjudice s'élevait à plus de 500 millions de francs. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live