Des candidats en cyber-campagne

internet
Capture cyber campagne électorale internet web élections législatives militante Deladrière odinateur (22 mai 2017)
Cette bénévole se charge d'alimenter régulièrement la page Facebook du candidat Deladrière, créée il y a environ six mois. ©NC 1ère / Gaël Detcheverry
Plus que jamais, les campagnes électorales se jouent aussi sur internet et les réseaux sociaux. On l’a vu lors de l’élection présidentielle. C’est également le cas pour ces législatives, et les candidats de Nouvelle-Calédonie n’échappent pas à la règle.
Signe des temps, la quasi-totalité des candidats sont aujourd’hui présents sur le web. A travers des sites dédiés, Twitter, Instagram, des chaînes YouTube ou des pages Facebook. Une présence indispensable pour Christopher Gygès, le directeur de campagne de Sonia Backès, candidate dans la première circonscription. Ecoutez-le.

Interview christopher gyges directeur campagne sonia backès cyber campagne (22 mai 2017)


Impensable de s'en passer

Même écho chez Pascal Vittori, candidat dans la seconde circonscription. Aujourd’hui, il est impensable de se passer des réseaux sociaux.

Interview pascal vittori candidat cyber campagne (22 mai 2017)


Un investissement, mais jugé rentable

Pascal Vittori estime qu’environ un dixième du budget de sa campagne passe dans le numérique. Pour l’épauler, le candidat dispose d’un webmaster, d’un chargé de la stratégie de communication, de rédacteurs mais aussi d’un caméraman photographe. Un investissement rentable, puisque cet engagement sur les réseaux sociaux permet de toucher beaucoup plus d’électeurs, comme le souligne Pascal Vittori.

Interview 2 pascal vittori candidat cyber campagne (22 mai 2017)

 

Capture cyber campagne électorale internet web élections législatives smartphone appli backès (22 mai 2017)
©NC 1ère / Gaël Detcheverry


Activité soutenue

Dans l’équipe de Sonia Backès aussi, on a budgété dès le départ de la campagne son aspect numérique, en faisant parfois appel à des entreprises de communication. Mais la plupart du temps, c’est la candidate elle-même qui gère son profil Facebook. Pour les autres réseaux sociaux, elle se fait aider par des collaborateurs ou de jeunes militants. Il faut dire que l’activité est soutenue, pour assurer une présence quotidienne, décrit Christopher Gygès.

Interview 2 christopher gyges directeur campagne sonia backès cyber campagne (22 mai 2017)


La toile pèsera 

L’élection des députés se fera dans les urnes. Mais les candidats en sont tous convaincus : la campagne, elle, se joue autant sur le terrain que sur la toile. Un sujet à retrouver également dans ce reportage de Brigitte Whaap et Gaël Detcheverry, diffusé au journal télévisé du lundi 22 mai.

La campagne des législatives sur internet ©nouvellecaledonie

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live