Cannabis : un business légal aux îles Mariannes du Nord

société
Le cannabis légal, un business aux Mariannes du nord
Le cannabis légal, un business grandissant aux Mariannes du nord ©NC La 1ère
Dans les rues de Saipan, il est possible d'acheter de la marijuana en toute légalité tant pour une consommation thérapeutique que récréative. Une politique de tolérance semblable à celle pratiquée dans de nombreux états des Etats-Unis, pays auquel il est rattaché.

Ces dernières semaines, les îles Mariannes du Nord ont beaucoup fait parler d'elles à l'occasion des Mini-jeux du Pacifique qu'elles accueillaient. Mais ce territoire autonome du nord du Pacifique, qui compte environ 50 000 habitants, présente une particularité moins connue : l'usage récréatif du cannabis y est parfaitement légal. 

En vente libre depuis 4 ans

C'est en 2018 que les autorités du pays ont franchi le pas de la légalisation du commerce du cannabis. Au centre de leurs motivations, la lutte contre les narco-trafiquants des Philippines, le marché noir et un meilleur contrôle de la consommation locale. Depuis, à Saipan, cinq magasins ont fleuri, comme celui de John Doyle. Après avoir milité pour une légalisation totale, il a ouvert une boutique de culture "indoor" c'est à dire en intérieur, du cannabis. "On utilise des lumières artificielles, tout est contrôlé ici. La température reste constante, l'humidité aussi, sans oublier le dioxyde de carbone", explique-t-il.

A partir de l'air conditionné, de l'eau est produite. Elle est recyclée et associée à un mélange dans un réservoir pour fertiliser et permettre la croissance des plants. Cinq semaines sont nécessaires pour qu'ils prennent racine et se renforcent, puis commence un deuxième cycle beaucoup plus long où le cannabis se développe jusqu'à la maturation.

Des consommateurs de 21 ans minimum

Dans ce territoire américain d'Outre-mer, le cannabis est vendu aux malades du cancer, aux vétérans de la guerre ou encore aux personnes âgées mais reste interdit aux moins de 21 ans. Selon John Doyle, qui est aussi docteur, "avant 21 ans, le cerveau est encore malléable, il continue de se former. On n'est pas sûr à 100% de la réaction au THC, le tétrahydrocannabinol. Cela n'a pas suffisamment été étudié. On sait par contre que cela peut modifier la structure du cerveau. Sur le plan médical, c'est un risque trop élevé". 

Dans l'espace vente du magasin, les différentes substances chimiques sont détaillées à une clientèle à moitié locale et à moitié issue du tourisme. Les produits sont vendus entre 5 et 200 dollars. "Je viens ici parce que le cannabis médicinal est facile d'accès. Tu rentres, tu achètes, tu fumes et tu te détends. La qualité est bien meilleure que ce que tu trouves ailleurs", avoue un client. "Le cannabis est formidable pour soulager les douleurs, ce n'est pas addictif, on peut le prendre comme médicament et bien fonctionner. Il aide les gens à dormir, il aide les gens souffrant de syndromes post-traumatiques, on l'utilise dans le traitement de nombreuses maladies", ajoute John Doyle. 

Les îles Mariannes du nord ont légalisé le cannabis médicinal et récréatif comme 19 des 50 Etats américains.

Un reportage de Martin Charmasson et Christian Favennec :