nouvelle calédonie
info locale

Cantines : le Mont-Dore reprend mais Nouméa, Dumbéa et Païta attendent

santé
Dossier cantine, refectoire fermé à l'école Koch de Nouméa
Réfectoire fermé à l'école Koch de Nouméa. ©NC la 1ère
L’information est tombée ce jeudi matin : Nouméa, Païta et Dumbéa ne relanceront pas le service de cantine avant au moins le 5 novembre. Elles attendent les conclusions des experts commandités par le gouvernement et le feu vert du SIVAP.
 
La nouvelle était attendue avec impatience pour les parents  des milliers d’écoliers du Grand Nouméa. Y aura-t-il un service de cantine à la rentrée des vacances lundi prochain ? La réponse est non pour Nouméa, Dumbéa et Païta.


Retour à la normale au Mont-Dore 

En début de semaine, la mairie du Mont-Dore avait déjà indiqué que la cantine reprenait normalement à la rentrée du lundi 29 octobre. Et que les repas seraient bien fournis par Newrest la commune n’ayant « pas rencontré de difficulté avec ce même prestataire. » Le communiqué précise "qu’aucune denrée extérieure (type lunch box) ne sera acceptée dans (les) cantines."
 

Pas avant le 5 novembre au moins pour Nouméa, Dumbéa et Païta

Pour les trois autres communes concernées, à savoir Nouméa, Dumbéa et Païta, le doute planait encore.
Une nouvelle réunion s’est tenue lundi entre le gouvernement, la province Sud, les communes du Grand Nouméa et les représentants de Newrest.  Une réunion au cours de laquelle le plan d’actions du gouvernement a été présenté.
« Les collectivités soulignent l’importance des mesures mises en oeuvre dans ce plan afin de garantir au mieux la sécurité alimentaire des repas destinés aux cantines scolaires. » écrivent les mairies concernées dans un communiqué. « Cependant, à ce jour certaines actions inscrites dans ce plan doivent encore être finalisées par la société Newrest ». 
Nouméa, Dumbéa et Païta préfèrent donc attendre les résultats de la mission d’expertise épidémiologique, technique et sanitaire commandée par le gouvernement auprès de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation. Elle doit rendre ses conclusions le 31 octobre. Celle diligentée par Newrest avait disculpé l'entreprise

Les communes ont donc décidé, « au nom du principe de précaution », d’attendre ces conclusions et l’avis du SIVAP,  l’autorité de contrôle sanitaire de la Nouvelle-Calédonie sur la reprise de la fourniture des repas par Newrest. 
Si cet avis est favorable, Newrest pourrait donc reprendre la livraison des repas aux cantines à partir du lundi 5 novembre.
Cantine 2018
Plateau-repas à la cantine, photo d'archives. ©NC la 1ère
 

En attendant

Pour les lundi 29 et mardi 30 octobre, chaque commune maintiendra donc le dispositif mis en place avant les vacances scolaires. Le jeudi 1er et le vendredi 2 ne sont pas concernés puisque les écoles feront le pont de la Toussaint. 
A Nouméa et à Dumbéa : les parents sont invités à récupérer leurs enfants à la pause déjeuner ou à leur apporter un repas  froid à l'heure du déjeuner qui sera consommé sous la surveillance du personnel des cantines. Les enfants qui resteront à l'école sans avoir de repas auront tout de même une collation genre sandwich fournie pas les mairies.
A Païta : la commune fournit des repas froids à tous les enfants de maternelle et de primaire. 

Rappelons que les communes de Nouméa, Dumbéa et le Mont-Dore avaient décidé de ne pas facturer ou de rembourser aux parents la facture de cantine du mois d’octobre. 
Publicité