publicité

Carte bancaire sans contact : un paiement sécurisé ? droit de refuser ?

Ce nouveau dispositif permet de payer sans insérer sa carte bancaire dans le terminal du commerçant et sans taper son code. La plupart des banques cherchent à l’imposer à leurs clients. Pour UFC-Que Choisir, ce mode de paiement n'est pas sécurisé sur le caillou.

© Alexon Balangue/ufc
© Alexon Balangue/ufc
  • Angélique Souche avec NG
  • Publié le , mis à jour le
Une carte bancaire sans contact…et sans sécurité !
L’UFC-Que choisir donne l’alerte sur la mise sur le marché de nouvelles cartes de paiement mise en circulation par les banques et équipées d’une puce qui permet de faire des achats inférieurs à 2386 francs sans entrer votre code.
L’association de consommateur dénonce la tendance des banques à vouloir imposer cette carte qui en plus selon elle est une nouvelle source de piratage.

Luce Lorenzin, la présidente de l’UFC-Que Choisir

luce lorenzin : carte bancaire sans contact


© NC1ere
© NC1ere

Pour information, cette carte sans contact est reconnaissable au sigle « wifi » qui est inscrit dessus:

© ufc
© ufc
 

Droit à l'information et droit de refuser

Les recommandations de la CNIL - Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés - de juillet 2013 : 
 « les porteurs de carte doivent être clairement informés de la
fonctionnalité sans contact (article 32 de la loi « informatique et libertés ») et doivent pouvoir la refuser. »
 
Si vous ne souhaitez pas avoir de carte de paiement sans contact : 
  • A votre banque
Ecrire au directeur de votre agence par courrier déposé contre récépissé ou envoyé en recommandé avec accusé de réception.
Lui rappeler  « l’engagement des banques à 
procéder gratuitement à un échange pour une nouvelle carte non équipée de la fonctionnalité sans contact », engagement pris le 2 Juin 2015 dans le cadre des « Assises des Moyens de Paiements ».
 
  • Saisir la CNIL : si la banque ne répond pas à votre demande ou refuse de désactiver le sans contact gratuitement et sans condition
Ecrire au Service des plaintes de la CNIL, sur son site internet https://www.cnil.fr/fr/plaintes, ou en écrivant - Service des plaintes - 8, rue Vivienne - CS 30223 - 75083 Paris cedex 02.
Ajouter toutes les preuves justificatives et le plus de détails possibles.
La CNIL, après vérification qu’il s’agit bien d’une plainte et qu’elle dispose d’éléments suffisants, interviendra auprès de la banque. - Saisir le médiateur de votre banque.
 
  • Saisir le médiateur de votre banque.
Parallèlement, vous pouvez saisir le médiateur de votre banque. Ses coordonnées sont indiquées sur le site internet de la banque ou à la fin de son dépliant présentant les tarifs bancaires.

A lire le communiqué d' UFC Que Choisir
 

Sur le même thème

  • banque

    Baisse annoncée des tarifs bancaires en 2020

    Comme chaque année depuis le vote de la loi « égalité  réelle outre-mer », l’Etat a négocié avec les banques de la place et l’OPT pour voir les prix des services se rapprocher de ceux de Métropole. Un accord a été trouvé en cette fin juillet 2019 applicable à compter du 1er avril 2020.

  • banque

    Certains frais bancaires devraient baisser en avril 2019

    Un nouvel accord a été trouvé entre le haut-commissariat, les banques et l’OPT, après trois mois de discussions. Des négociations annuelles dont le but est d’aligner la Nouvelle-Calédonie sur la moyenne des caisses régionales ou nationales.

  • banque

    Changer de banque devient plus facile

    Bonne nouvelle pour les habitants de la Calédonie, la Polynésie ou Wallis-et-Futuna: le dispositif de mobilité bancaire va être appliqué dans les outre-mer. Depuis sa mise en place, en février 2017, il n'était effectif qu'en métropole. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play