La cartographie des résultats du second tour

politique
Photo deuxième second toue élection présidentielle dépouillement urne (7 mai 2017)
©NC 1ère / Françoise Tromeur
Retrouvez les cartes des résultats obtenus en Nouvelle-Calédonie par Emmanuel Macron et Marine Le Pen ce dimanche 7 mai, au deuxième tour de l’élection présidentielle.

Emmanuel Macron décroche une majorité de communes

Le candidat du mouvement En Marche !, qui s'apprête à revêtir l'habit présidentiel, est arrivé en tête du second tour dans 24 des 33 communes de Nouvelle-Calédonie. Toutes celles de la côte est, l'ensemble des Loyauté, les municipalités de la côte ouest à majorité indépendantiste, les localités de Moindou et Sarraméa dirigées par Calédonie Ensemble, ainsi que l'île des Pins. Le 23 avril, lors du premier tour, Emmanuel Macron n'avait été placé en première position dans aucune commune du Caillou. 

La carte des candidats en tête au 2nd tour de la Présidentielle
La carte des candidats en tête au 2nd tour de la Présidentielle ©Pierre-Christophe Pantz

 

Marine Le Pen asseoit son assise au sud

L'ancienne présidente du Front national a eu la préférence des électeurs calédoniens dans neuf communes sur 33, toutes à tendance non indépendantiste. A commencer par l'ensemble de l'agglomération nouméenne. Marine Le Pen a été de nouveau portée en tête du scrutin à Païta, à Dumbéa et au Mont-Dore, mais elle décroche aussi d'un cheveu la première place dans la capitale. Hors Koumac, c'est en province Sud que la candidate renforce son assise. 
 

Participation en NC 2017 élection présidentielle 2nd tour
©Pierre-Christophe Pantz

 

La participation varie de Farino et Maré

La réputation de Farino n'a pas failli. La plus petite des communes calédoniennes garde la première place en termes de participation : huit électeurs sur dix s'y sont rendus aux urnes hier, et cela a de nouveau profité à Marine Le Pen. Pour la participation, La Foa se montre particulièrement bonne élève, également. Plus à la traine, les Loyauté : Maré et Ouvéa conservent le record d'abstentions malgré une meilleure mobilisation. 

Progression de la participation élection présidentielle 2nd tour
©Pierre-Christophe Pantz

La mobilisation en hausse profite au candidat Macron

Une partie des électeurs actifs au premier tour ont boudé le second, alors que des abstentionnistes du 23 avril se sont déplacés hier. Entre le premier et le second tour de la présidentielle, le taux de participation a en effet augmenté de presque cinq points en Nouvelle-Calédonie. Or cette amélioration, qui représente environ 9 000 électeurs, a plutôt servi Emmanuel Macron. L'électorat indépendantiste a suivi les appels à mobilisation de leurs leaders, dans le Nord comme les îles. Alors que dans l'ouest de la province Sud, la participation a stagné.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live