nouvelle calédonie
info locale

Centre rouge australien: 5 adultes et un bébé portés disparus

monde
Rocher rouge sacré d'Uluru
Le rocher rouge sacré d'Uluru, converti en gigantesque cascade. ©James Holding / ABC
Les rivières sont en crue dans le sud du Territoire du Nord et en Australie occidentale voisine. Deux voitures transportant 6 personnes ont disparu dans l'outback. Une autre voiture de touristes asiatiques est coincée dans une rivière. Ces inondations sont un coup dur pour le secteur du tourisme.
Les rivières sont en crue dans le sud du Territoire du Nord et en Australie occidentale voisine. Deux voitures transportant 6 personnes en tout ont disparu dans l'outback. Une autre voiture de touristes asiatiques est coincée dans une rivière. Le parc national d'Uluru a pu rouvrir, mais ces inondations sont un coup dur pour le secteur du tourisme.
 
Le sud du Territoire du Nord, jusqu'à la frontière avec l'Australie occidentale, a reçu des pluies diluviennes depuis vendredi - une quantité qui ne tombe qu'une fois tous les 50 ans dans cette zone désertique, selon le bureau australien de la météorologie. 
 

5 adultes et un bébé sont portés disparus depuis dimanche 

Répartis dans deux voitures, ils ont quitté le village de Kiwirrkurra, en Australie occidentale, pour se rendre à Kintore, dans le Territoire du Nord. Un trajet de 180 km extrêmement dangereux, particulièrement dans les passages à gué. 
 
Les autorités supposent que les deux voitures se sont enlisées. Pour le moment, les recherches sont ralenties par les routes impratiquables. Les 4x4 de police aussi se sont enlisés. 
 
« Toutes les routes sont impratiquables quand on vient du Territoire du Nord. Et quant à la route qui vient d'Australie occidentale, elle est aussi largement inondée, et c'est dangereux de rouler sur cette route pour le moment, explique Pauline Vickery, la cheffe de la police du Territoire du Nord. Donc évidemment cela ne nous facilite pas la tâche pour acheminer des produits et matériaux de première nécessité à Kintore. »
 
Il reste donc une portion de 100km de route à explorer. Les recherches aériennes ont pu démarrer mardi après-midi. 
 

Un touriste asiatique coincé dans sa voiture dans une rivière en crue

Son véhicule a été emporté par la riviere Hugh, à environ 40 km d'Alice Springs, alors que le touriste tentait de passer à gué. Les 2 passagers ont pu sortir de la voiture, mais le troisième, bloqué dans sa voiture, a été poussé par la crue contre un arbre, puis la voiture a disparu. Les autorités ont fini par le retrouver sain et sauf après plusieurs heures de recherche. 
 

Uluru a réouvert

À cause de ce déluge de Noël, le grand rocher rouge d'Uluru, l'emblème de l'Australie, s'est transformé en cascade, pour le plus grand plaisir des touristes. Yulara, le village touristique d'Uluru, a reçu 179 mm de pluie en 3 jours, soit près du double du total des précipitations pour l'année 2015 (94 mm). 
 
Les rangers ont donc du fermer le parc national d'Uluru Kata-Tjuta lundi. Mais il pu rouvrir mardi. Beaucoup de touristes ont du annuler leur voyage-pélérinage à Uluru (Ayers Rock), au grand désespoir des opérateurs de tourisme.
 
« Tout le village est sous les eaux et ce n'est pas quelque chose qu'on voit souvent ici. Pour moi en tout cas, c'est la première fois. Aujourd'hui nous avons du fermer boutique, ce qui est rarissime, regrette Lisa Evans, qui organise des excursions à dos de chameau autour d'Uluru Nous fermons 2 jours par an d'habitude. Et c'est une grosse perte. Nous étions complets, assaillis de réservations. »
 

Les inondations, un coup dur pour l'économie du Territoire du Nord

Elles interviennent au plus fort de la saison touristique, dans un territoire qui souffre déjà fortement du ralentissement du secteur minier. 
 
« On avait placé nos espoirs dans le tourisme pour relever notre économie, mais maintenant ce secteur va aussi connaître des difficultés à cause de ces fortes pluies. L'impact n'est pas insignificant, souligne Shane Oliver, économiste à AMP, une société financière australienne. Les pertes vont s'élever à plusieurs millions de dollars. Et souvent, les opérateurs touristiques doivent attendre longtemps avant que les touristes ne reviennent. Il faut tout nettoyer, et puis il faut rembourser les touristes. C'est vraiment pas une bonne nouvelle pour l'économie du Territoire du Nord. »
 
Les investissements miniers ont chuté de 4.7% dans le Territoire du Nord entre septembre et décembre 2016. C'est le territoire qui a les moins bonnes performances en Australie. 
Publicité