publicité

Cette longue panne perturbant les services du gouvernement

Il reste inexpliqué, le gros bug informatique qui a impacté le gouvernement calédonien et donné du fil à retordre à ses techniciens. Lesquels se sont attelés à remettre les services en fonction l'un après l'autre. 

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. © La 1ère
© La 1ère Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.
  • Françoise Tromeur et Martin Charmasson
  • Publié le
Les services de la Nouvelle-Calédonie réapparaissent sur la toile. La vaste panne informatique subie par le gouvernement depuis plusieurs jours était toujours en cours de résolution ce vendredi après-midi. Malgré tout, «l’essentiel des sites internet ont pu être remis en fonction», signalait l’exécutif, «parmi lesquels les sites institutionnels, la plate-forme des marchés publics, le site de la sécurité civile, et de nombreux autres». 
 

Une cinquantaine d'applications encore «incidentées»

On peut de nouveau consulter les offres sur emploi.gouv.nc, utiliser impots.nc, surfer parmi les recommandations de la Dass... Cela dit, une cinquantaine d’applications restaient «incidentées» à la mi-journée, dont la messagerie électronique du gouvernement. 
 
Capture d'écran sur impots.nc, de nouveau en service ce vendredi soir.
Capture d'écran sur impots.nc, de nouveau en service ce vendredi soir.
 

Remise en service progressive

La Calédonie a subi deux incidents d'affilée. Le premier a été réglé le week-end dernier, puis le problème actuel est survenu, dans la nuit du 25 au 26 décembre. Selon le point de situation d'aujourd’hui, il a affecté l’ensemble des applications accessibles depuis internet, des sites web et des téléservices, ainsi que les mails de l'institution. Si ceux-ci «ont été complètement indisponibles la journée du 26 décembre, ils font l’objet depuis le 27 décembre d’une remise en service progressive par les informaticiens du gouvernement».
 

«Un bug dans un logiciel-source»

Pourquoi une panne pareille? Pas de réponse précise à ce jour. Tout ce qu'on sait, selon le communiqué émanant de la Calédonie, c'est que «ces deux incidents ont été provoqués par un bug dans un logiciel-socle acquis auprès d’une entreprise locale et fourni par une société internationale, leader du marché», VMware.
 

Réinstallées manuellement

Un bug «qui rend inopérants les serveurs d’infrastructure hébergeant les systèmes informatiques du gouvernement». Et vu la nature du problème, les équipes avaient 120 applications à réinstaller une par une, depuis le data center de secours situé sur le Caillou. 
 

Premier incident avant Noël

Quant au premier incident, les 21 et 22 décembre, il s’est traduit par «l’indisponibilité d’applications informatiques utilisées par les différentes directions du gouvernement, provoquant d’importantes perturbations sur les guichets de service public». Exemple concret: la douane. La panne a été ressentie vendredi à 9 heures, et une procédure d’urgence a été mise en place en début d’après-midi pour permettre aux professionnels de déclarer les marchandises à la veille de Noël.
 
Agent de la douane, image d'illustration. © NC la 1ere
© NC la 1ere Agent de la douane, image d'illustration.
 

Déclarations de douane à la main

Sur les dix-huit membres que compte le syndicat professionnel des agréés en douane et des transitaires, un demi-millier de déclarations ont dû se faire à la main. Malgré tout, le bug n’a pas eu trop d’impact pour les clients, selon son président Frédéric Pierson.
Il a expliqué à Martin Charmasson la façon dont cet incident a affecté sa propre entreprise.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play