publicité

Les championnats de Calédonie en petit bassin marqués par les performances de Nathan Hudan et Maiana Flament

Les championnats de Calédonie open en petit bassin se disputaient ce weekend au CNC de Nouméa. Nathan Hudan, figure montante de la natation calédonienne, a notamment réalisé le meilleur chrono sur toutes les épreuves de crawl, améliorant au passage ses records dans cette spécialité.
 

© NC La 1ère
© NC La 1ère
  • Loreleï Aubry
  • Publié le , mis à jour le
Nathan Hudan, champion de Calédonie de nage libre en petit bassin. Le nageur de 15 ans s’est largement imposé ce weekend sur tous ses concurrents en épreuves open de 50, 100 et 200 mètres crawl où il réalise un chrono de 1'50''75. Le licencié du CNC qui établit ainsi son nouveau record en bassin de 25 mètres sur cette épreuve qu'il apprécie tant, améliorant également le record calédonien des 15 ans sur 400 mètres nage libre (4'00''06). De bon augure à l’approche des championnats de France et de la compétition méditerranéenne COMEN, auxquels il tentera de se qualifier. 
 
© NC La 1ère
© NC La 1ère
 

Depuis vendredi je me sens extrêmement bien, j'améliore tous mes temps de une ou deux secondes. Je suis très content de moi. 

- Nathan Hudan 


Chez les filles, la licenciée de Dumbéa, Maiana Flament se pare d’or sur le 400 mètres 4 nages et le 200 mètres nage libre. Des performances qui viennent s'ajouter à ses cinq autres victoires remportées durant les trois jours de compétition. (800 mètres et 1500 mètres nage libre, 100 et 200 mètres dos et 200 mètres 4 nages). 
 
© NC La 1ère
© NC La 1ère
 

Le fait que tout le monde me soutienne, m'adresse ses encouragements, m'a fait chaud au coeur. Cela a permis que je me dépasse. Et puis biensûr l'effort fourni à l'entraînement a joué aussi.

- Maiana Flament 


La compétition qui a rassemblé 145 nageurs du territoire vient ainsi conclure un cycle d’entraînements en fin de premier trimestre. La saison sportive de natation ayant débutée en septembre dernier. Plus globalement, l’année aura vu émerger une flopée de jeunes nageurs à fort potentiel.
 

L’année 2018 a été assez riche entre ceux qui évoluent déjà en métropole dans le niveau international comme Lara Grangeon, Maxime Grousset, Thomas Oswald et Thibault Mary qui continuent à progresser, le second niveau avec Emma Terebo et Florent Janin qui sont partis aux États-Unis et commencent à flirter aux portes des équipes de France et puis ici on est en train de voir éclore une nouvelle génération de nageurs de 15 ans et moins chez les garçons et 13 ans et moins chez les filles, qui commence à produire des performances locales proches des performances nationales. Notamment Nathan Hudan, et Lillie Freulon. 

- Patrick dréano (CTR) 


C’est sur cette vague encourageante que veut surfer la direction technique locale pour former la nouvelle élite dont la sélection partira prochainement aux championnats de Sydney.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play