Le chantier Néobus va reprendre

Un accord a été trouvé entre les entreprises attributaires des marchés Néobus et le GIE Pacifique Sud.  Depuis samedi (7 janvier), le GIE Pacifique Sud, composé d’une quinzaine de petits entrepreneurs, avait bloqué l’accès au chantier du futur centre de maintenance situé sur la butte dite Rabot. Le GIE dénonçant une mise à l'écart de leurs sociétés dans l'attribution des marchés du chantier Néobus. Une réunion avec les parties prenantes s’est tenue ce jour de 14h30 à 15h45 afin de trouver un accord. La quinzaine d’entrepreneurs va donc pourvoir participer très prochainement aux travaux en faisant rouler des camions pour le chantier. Le chantier va donc reprendre dès demain matin 8h00.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live