nouvelle calédonie
info locale

« Sur le chemin de l’avenir » : le bilan de l'Accord de Nouméa

politique
chemin de l'avenir
Les membres sont réunis pour deux jours de travaux autour de quatre grandes thématiques sous l'égide du Haut-commissaire, en présence du conseiller d’Etat François Seners, le représentant du Premier ministre au sein du groupe. ©NC la 1ère
Retour à la table du dialogue pour les ex-membres du G10. Le groupe de travail « Sur le chemin de l’avenir », chargé de préparer l’après-référendum, s'est réuni pour deux jours au Haut-commissariat afin de dresser le bilan de l'Accord de Nouméa. 
Chacun a exposé sa vision, le bilan qu’il dresse de l’Accord de Nouméa. Le mode de gouvernance a occupé une bonne partie des débats, à savoir le fonctionnement des institutions et des collectivités (congrès, gouvernement, provinces,  communes mais aussi Sénat coutumier) et les compétences dévolues à chacun. Le but : faire un point sur les avancées mais aussi les écueils de cette organisation. On y a aussi parlé de la clé de répartition, un point qui continue de faire débat aujourd’hui.

Autre thème abordé : la décolonisation et le droit à l’autodétermination, continuera-t-il d’exister après le référendum du 4 novembre ? La question a été posée. Et puis le jour d’après ? Que fait-on ? Quelle organisation ? Quelles seront les modalités pour les deux autres référendums si le non l’emportait ?Des points qui doivent encore être précisés, tout comme la question du corps électoral, qui a été un peu évoquée ce mercredi.

Selon certains membres du Groupe, les travaux ont bien avancé même si certains sujets restent à éclaircir. Ce jeudi 31 mai, ils devraient se pencher sur la notion de citoyenneté, un point qui devrait aussi faire débat puisque les avis divergent. En tout cas, et comme l’a souhaité le Premier ministre, le conseiller d’Etat François Seners tentera de rapprocher les positions de chacun pour arriver à un consensus.

Enfin, conformément au souhait émis par les partenaires lors du dernier Comité des signataires, le cabinet indépendant chargé de dresser le bilan technique de l’Accord de Nouméa présentera ses travaux aux élus aujourd’hui.

Le reportage de Bernard Lassauce et de Michel Bouilliez 
©nouvellecaledonie

Publicité