Le CISE rouvre ses portes aux jeunes sportifs calédoniens

sport
CISE : centre de quarantaine
©Alix Madec
Le Centre International Sport et Expertise (CISE) de Koutio a rouvert ses portes dimanche soir. Cette structure héberge des jeunes du pôle espoir et du CTE ainsi que de l’Académie de Football Féminin. Certains découvrent les locaux et d’autres se réapproprient les lieux. 

Réquisitionné pour gérer le Covid-19

Les jeunes l’attendaient avec impatience, cette réouverture du CISE (Centre International Sport et Expertise). En effet, depuis le 10 février, le centre était fermé. Le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie l’avait réquisitionné pour en faire un lieu de quarantaine pour accueillir des patients touchés par le Covid-19.
 

Liberté et confort 

Les jeunes ont donc fait leur rentrée au CAN (Centre d’Activités Nautiques) à la côte blanche. Un site qui était très éloigné du lieu de scolarité et des lieux d’entrainement. "Je suis contente comme moi j'habite à Païta et puis c'est loin du CAN et tous les dimanches soirs on doit me déposer et du coup c'est fatiguant. C'est mieux pour mes parents, et moi aussi pour mes horaires." explique Daisy, jeune footballeuse à l’Académie de Foot Féminin.

"Ici, on a nos propres douches, toilettes, armoires alors que là-bas c'est douches et toilettes pour tout le monde" ajoute sa coéquipière Christine. Plus d'intimité et aussi plus de calme pour les devoirs : sans aucun doute, ces jeunes filles sont ravies de pouvoir retrouver leur indépendance. 
                                                                     

Des parents rassurés

Pour les parents, l’inquiétude subsiste sur la désinfection des locaux mais le CTOS tient à les rassurer. Les locaux ont bien été désinfectés à plusieurs reprises. Ezéquiel, jeune handballeur intègre pour la première fois le CISE. Il est accompagné de sa mère. "On découvre en fait le CISE car ils étaient sur l'école de voile donc on a juste peur par rapport au Covid, que ça soit bien désinfecté" indique la maman du jeune garçon.
 

C'est la première fois que je découvre le CISE et du coup c'est plus rapide pour aller au collège parce qu'avant on était à l'Anse-Vata pour venir faire le collège à Auteuil, c'était long le chemin.
- Ezéquiel



Maintenant que nos jeunes sportifs ont réintégré le CISE, ils pourront désormais se consacrer plus à leurs études et leur discipline sportive.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live