nouvelle calédonie
info locale

La clinique Ile Nou Magnin au bord de la cessation de paiement

santé
projet de la future clinique NC
Esquisse de la future clinique, construite à Nouville. ©DR
La clinique Ile Nou Magnin doit ouvrir ses portes en septembre mais le financement n’est pas bouclé. Elle en appelle au gouvernement et à la Cafat pour une revalorisation des tarifs.
Une fois encore, la clinique Ile-Nou-Magnin tire la sonnette d’alarme. Tous les mois, elle est au bord de la cessation de paiement. Le déménagement l’inquiète, car elle n’a pas encore les reins assez solides. Déjà regroupées juridiquement, les trois structures Magnin, Baie des citrons et Anse Vata doivent rejoindre en septembre le nouveau bâtiment qui les attend flambant neuf à Nouville.

Revalorisation des tarifs

La clinique Ile-Nou-Magnin, c’est 30.000m2, 269 lits et 400 personnels mais le financement reste précaire. 13,7 milliards ont été empruntés pour construire la nouvelle clinique. Mais le plan de financement s’est basé sur des conditions difficilement tenables aujourd’hui. En effet, c’est le Ruamm qui permet aux hôpitaux de fonctionner or il est très endetté et le plan de redressement du gouvernement ne sera sans doute pas suffisant. Le problème de fond reste la nécessaire hausse des tarifs facturés par la Clinique au Ruamm. Des tarifs gelés depuis 2015….Ecoutez Loïc Frétard, le directeur d’exploitation d’INM

Le soutien du gouvernement 

En 2017, la Cafat a avancé 350 millions à la Clinique, ce qui a évité la cessation de paiement en décembre dernier. Aujourd’hui, c’est  l’Agence sanitaire et sociale qui débloque une subvention de 150 millions... La clinique doit encore convaincre les banques de lui prêter 1,2 milliard pour s’équiper correctement. En attendant, le gouvernement assure qu’il fera tout pour que la clinique ouvre ses portes. Écoutez Valentine Eurisouké, membre du gouvernement en charge de la santé. 
Dans quelles conditions exactement ouvrira la clinique? C’est l’incertitude. D’ores et déjà, les urgences n’ouvriront pas 24H/24 et le service des soins de suite devrait être reportée en 2019.
Publicité