Clinique Kuindo Magnin en renfort, appel des médecins généralistes, vaccination au ralenti, rapatriement : l'actu à la 1 du jeudi 23 septembre 2021

l'actu du matin
La clinique Kuindo Magnin en renfort, l'appel des médecins généralistes, vaccination au ralenti, rapatriement : l'actu à la 1 du jeudi 23 septembre 2021
©Coralie Cochin
L'essentiel de l'actualité avec le renfort des urgences de la clinique Kuindo Magnin, l'appel des médecins généralistes, la vaccination qui s'essouffle et les rapatriements qui se poursuivent.

La situation s’aggrave en Nouvelle-Calédonie

C’est un bien triste record... 16 décès en 24 heures, 49 morts en deux semaines. La situation est critique. Hier, le gouvernement a partagé un message poignant et appelé les Calédoniens à se faire vacciner. Pour Gilbert Tuiyenon, l’un des porte-parole du Gouvernement, l’heure est grave. Il est temps aujourd’hui de gagner cette guerre contre le virus. Un gouvernement qui demande aux Calédoniens de prendre leurs responsabilités. Dans un message poignant et humaniste, qui rappelle la situation de crise sanitaire actuelle, Vaimu’a Muliava, a interpellé les Calédoniens sur la nécessité de se faire vacciner. Chaque jour, le nombre de cas confirmés ne cessent d’augmenter. Plus de 4700 au total, depuis hier. 52 malades sont pris en charge au service de réanimation, sans compter les patients hospitalisés dans l’Unité Covid et ceux dans les hospitels.  

Une campagne de vaccination qui s'essouffle
 

Alors que le nombre de morts continue d’augmenter chaque jour, la campagne de vaccination s’essouffle. Mardi, un peu plus de 4.000 personnes ont été vaccinées. Un chiffre en deçà des 5000 doses quotidiennes espérées par le gouvernement. Pour rappel, depuis le début de la campagne : 133 000 personnes ont reçu leur première dose, 81 000 personnes ont reçu deux doses. À ce stade, 30 % de la population totale ont reçu un schéma vaccinal complet. "c’est insuffisant" disent les professionnels de santé. Par ailleurs, la situation est extrêmement compliquée au médipôle, déclarait hier Mathieu Série, médecin réanimateur au CHT, lors du journal télévisé.

Où se faire vacciner ? 

 

Les vaccinations se poursuivent cette semaine, en particulier dans les centres médico-sociaux des trois provinces, au centre de la CAFAT Receiving, sur rendez-vous jusqu’à 17 h et sans rendez-vous de 17 h à 19 h, à Ko We Kara, c’est sans RDV toute la semaine jusqu’à samedi, à l’hôtel de ville de Nouméa, jusqu’à vendredi, à Koné, la vaccination est assurée à la salle au Pitiri, et puis, en province des Îles, la tournée Vacci’tribs se poursuit, notamment à Lifou. On rappelle que la 3e dose est étendue à toutes les personnes de 12 ans et plus, qui ont déjà reçu deux doses de vaccin. La 2e injection doit remonter à au moins six mois.

Le point sur les rapatriements

 

Le rapatriement des habitants des îles se poursuit… après deux vols pour Maré mardi, Deux rotations vers Lifou sont prévues demain. Par la mer, le Betico va également participer aux opérations ce vendredi. Il se rendra à Maré, puis à Lifou, à nouveau à Maré et reviendra à Nouméa. Pour ce qui est des vols depuis et vers l’extérieur, une liaison vers Wallis-et-Futuna aura lieu aujourd’hui pour ramener des résidents calédoniens. Demain et dimanche, deux vols en provenance de Tokyo permettront des retours. D’autres suivront jusqu’à épuisement de la liste des personnes victimes des annulations a promis le gouvernement.

Les malades non covid transférés à la clinique Kuindo Magnin

 

Pour soulager le médipôle, les malades non covid sont transférés vers la clinique Kuindo Magnin. Les urgences sont passées de 30 % à 70 % de leur activité. L’établissement a reporté ses chirurgies non essentielles, pour prendre charge le maximum de  patients non Covid en médecine et en bloc opératoire.

L’appel des médecins généralistes

 

C’est le cri d’alerte d’un généraliste de Nouméa. “Pour éviter toute complication, consultez votre médecin traitant dès les premiers symptômes”. Selon lui, bon nombre de complications du Covid pourraient être évitées, si la prise en charge se faisait plus tôt. Confinement oblige, beaucoup de patients n’osent plus sortir de chez eux. Même quand ils sont malades. Généraliste au 7eme km, Bruno Lallemant les encourage pourtant à consulter au moindre signe. Pour rappel, le médecin peut tester son patient mais surtout, il dresse un bilan de son état de santé initial. Problème, trop de patients attendent la dernière minute pour consulter. Au risque d’aggraver leur état de santé.

Un point presse à 14h par le gouvernement
 

Ce jeudi 23 septembre 2021, se déroulera le point presse du gouvernement à 14 heures. Il sera animé par le porte-parole du gouvernement Yannick Slamet et par le colonel Frédéric Marchi-Leccia, directeur de la sécurité civile et de la gestion des risques qui expliquera l'organisation dans les hôtels réquisitionnés qui accueillent les malades.

Le Sénat interpelle Sébastien Lecornu sur la question des sous-marins

 

Direction Paris, la nuit dernière Au Sénat, lors des questions au Gouvernement, le sénateur LR, Dominique de Legge a interpellé le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu sur la rupture par l’Australie du gigantesque contrat conclu en 2016 avec la France pour la vente de 12 sous-marins. Selon lui, alors que la date du troisième et dernier référendum sur l’indépendance approche, le gouvernement "se défile" en Nouvelle-Calédonie, ce qui aurait pu jouer dans la décision australienne d’annuler le "contrat du siècle". L’Etat est neutre, et la France ira jusqu’au bout du processus du référendum a répondu Sébastien Lecornu.