La Cogetra a des craintes pour les salaires de fin d’année

emploi
cogetra dupré
La Cogetra a expliqué ses inquiétudes pour l'avenir de la fonction publique territoriale ©Maurice Carawiane / NC la 1ere
La fonction publique de Nouvelle-Calédonie pourrait subir à son tour les impacts de la crise sanitaire. La Cogetra-NC monte au créneau : elle craint pour le versement des salaires de décembre prochain et veut être associée à la réforme globale de la fonction publique. 
Et si les finances étaient insuffisantes pour régler les salaires des fonctionnaires en décembre 2020 ? C’est la crainte exprimée aujourd’hui par la Cogetra qui demande un rendez-vous au gouvernement pour évoquer le problème, conséquence directe de la crise sanitaire.
Les responsables syndicaux dénoncent également l’absence de données chiffrées concernant le Covid-19 ainsi que le manque de concertation entre les syndicats et la collégialité. 

 

"Gros souci"

"On nous a informé qu’il y avait un gros souci de trésorerie lié à la crise du Covid-19 pour l’employeur Nouvelle-Calédonie", explique Tony Dupré, vice-président de la Cogetra.
 

On parle d’un manque à gagner de 850 millions qui feraient que les salaires du mois de décembre ne pourraient pas être versés.
- Tony Dupré, vice-président de la Cogetra


"Ce que l’on veut, c’est disposer de données concrètes, précises, chiffrées, notamment le coût du Covid-19, voir aussi du côté de la fiscalité puisqu’il y a une loi de programmation fiscale qui est en cours, voir ce que cela pourra dégager comme recettes." Le syndicat demande donc de rencontrer en urgence le président du gouvernement, Thierry Santa, mais aussi les membres concernés, Vaimu'a Muliava en charge de la fonction publique, Christopher Gyges pour la fiscalité et Yoann Lecourieux en charge du budget. 
 

Tony Dupré


 

Se servir du prêt de l'AFD


Autre doléance du syndicat, faire en sorte que le prêt de 24 milliards garanti par l'Etat et concédé par l'AFD à la Nouvelle-Calédonie pour faire face à la crise du Covid-19, serve en partie à alimenter les budgets de la Nouvelle-Calédonie pour 2020 et 2021.
Comme tous les autres secteurs, la fonction publique doit faire des économies. Pour y parvenir, sont évoquées la baisse de la masse salariale de près de 5%, la fin du recrutement systématique de contractuels… Des efforts auxquels les membres du syndicat ne sont pas opposés mais ils souhaitent être associés à la réforme globale de la fonction publique.
 

Mardi, le gouvernement collégial se réunit et doit discuter des mesures envisagées. On tient à dénoncer sur la forme ce qui se passe. A aucun moment on n'a négocié [...], on dit stop, on veut bien être associés mais on veut négocier.
- Tony Dupré

 

Tony Dupré


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live