Un collectif de défense de notre lagon voit le jour

environnement
collectif défense lagon
Yann Moilou (au centre) est le responsable du "collectif pays pour la défense de nos lagons". ©Bernard Lassauce NC 1ERE
En huit mois, près de 20 tonnes d'holothuries ont été pêchées illégalement par les "blue boats". Pour faire face à ce pillage des ressources naturelles calédoniennes, un collectif de défense du lagon s'est formé.
Comment faire face aux bateaux vietnamiens et au pillage des holothuries dans les eaux territoriales ? Le sujet de la pêche illégale continue d’inquiéter et de mobiliser en Nouvelle-Calédonie. En huit mois, près de 20 tonnes d'holothuries ont été pêchées illégalement par les "blue boats". Ces bateaux vietnamiens sont observés dans le Nord du Territoire, principalement vers Bélep. Pour faire face à ce pillage des ressources naturelles calédoniennes, un "collectif pays pour la défense de nos lagons" s'est formé. Ecologistes, coutumiers, ONG et syndicats des activités nautiques et touristiques soit une vingtaine de personnes, souhaitent sensibiliser la population au pillage du lagon. Leur objectif est de se constituer en association.
 

Ecoutez Yann Moilou, le responsable du collectif pays pour la défense de nos lagons (interrogé par William Lecren)

yann moilou


Yann Moilou sera l'invité du journal télévisé ce samedi soir à 19h30. Il répondra aux questions de Natacha Cognard. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live