nouvelle calédonie
info locale

Des collégiens à la découverte de la Justice

justice
Immersion collégiens au tribunal
©NCla1ère
Un groupe de collégiens de la commune de Païta a assisté à une audience au tribunal correctionnel de Nouméa. Des élèves de 4ème qui ont été encadrés par les membres de la brigade de la prévention de la délinquance juvénile. Objectif : sensibiliser les plus jeunes au droit et à la justice.
Ils sont élèves en 4ème au collège Gabriel Païta, et la justice, c’est plutôt à travers les chroniques faits divers des journaux ou de la télé qu’ils la connaissent. Cette fois, ils l’ont côtoyée de près. 

En prise directe avec la réalité

Une journée d’immersion au palais de justice de Nouméa pour mieux comprendre les rouages, mais aussi les grands principes de la justice. 
Ce jour-là, ils suivent une audience correctionnelle à juge unique. Au rôle du tribunal, des accidents, des conduites sans permis et en état d’ivresse ou encore des menaces de mort avec arme.  
Les jeunes sont confrontés à différents délits mais aussi au désarroi et à la douleur des victimes. Une manière aussi de se confronter à la réalité calédonienne. 
Immersion collégiens au tribunal
©NCla1ère
 

« Une prise de conscience »

Après l’audience, les collégiens échangent avec des magistrats du tribunal pour mieux comprendre l’organisation de la justice. 
« La justice est un monde qui est assez méconnu » convient Alexis Bouroz, le procureur de la République. « On n’oublie pas que les juges rendent une justice au nom du peuple Français. Et donc y compris au nom de ces enfants et de ces mineurs. On espère aussi qu’un certain nombre de messages puissent passer. La vertu pédagogique d’une audience, on l’a vue aujourd’hui puisqu’ils ont assisté à des audiences dans lesquelles il y a eu des drames humains véritables et qui peuvent favoriser une prise de conscience ».
Immersion collégiens au tribunal
©NCla1ère
 

Transposer les règles dans la vie réelle

Après le tribunal, débriefing en classe avec des intervenants de la BPDJ. Un jeu de questions-réponses pour expliquer pourquoi la loi existe et quel est le rôle de la justice. 
« Ils connaissent les règles. Il s’agit juste de leur rappeler que la loi c’est comme les règles qu’ils connaissent dans la vie de tous les jours et ne pas s’en faire un monde et qu’ils comprennent du coup à quoi çà sert. Ils comprennent à la maison, ils comprennent à l’école, donc ils doivent pouvoir le transposer dans la vie réelle » explique l’adjudante Céline Cuvillier, commandant de la brigade de prévention de la délinquance juvénile. « On vise cet âge là, l’adolescence, pour ne pas attendre qu’ils soient délinquants en fait. Je ne dis pas qu’ils seront délinquants, mais juste, avant qu’ils soient tentés de le faire ».
 

Une reconstitution d’un procès

La suite de l’initiation au monde judiciaire, ce sera une reconstitution d’une affaire jugée au tribunal. Les élèves joueront le rôle des différents protagonistes d’un procès, avocats, magistrats, procureur, prévenu et victimes. 
Le reportage de Brigitte Whaap et Claude Lindor
©nouvellecaledonie

 

Le travail de la brigade de prévention de la délinquance juvénile 

L’ adjudante Céline Cuvillier, Commandant de la BPDJ était l’invitée du journal télévisé de Thérèse Waïa ce lundi 27 mai.
©nouvellecaledonie
Publicité