Le combat des chefs

sportncla1ère
Hienghène et Magenta se retrouve, comme lors du Trophée des Champions.
Hienghène et Magenta se retrouve, comme lors du Trophée des Champions. ©M.C
Magenta et Hienghène luttent pour la suprématie dans le football calédonien. Depuis cinq ans, les deux cadors se partagent les trophées. Ce samedi soir, un nouveau chapitre de leur rivalité s'ouvre avec cette finale inédite de Coupe de Calédonie 2016 qui les oppose. 

DOMINATION SUR LES COMPETITIONS

+ Lorsque l'on regarde les palmarès du championnat et de la Coupe de Calédonie, le nom de l'AS Magenta apparaît très souvent depuis 20 ans, et celui de Hienghène également sur les cinq dernières années. Les deux clubs sont des places fortes du football calédonien et ce n'est pas un hasard si ils disputeront tous deux la Ligue des Champions d'Océanie en 2017, qui plus est, à domicile, après avoir obtenu gain de cause auprès de l'OFC.

Le palmarès de la Coupe de Calédonie (source : FCF)


RETROUVAILLES

+ Ces deux équipes se sont disputées le titre de champion de Super Ligue la saison passée. Les joueurs de Félix Tagawa devaient être sacrés au vu de leurs résultats, mais certaines obligations n'ayant pas été remplies par le club, ils avaient cédé la première place sur tapis vert à l'ASM.

+ En début d'année, Hienghène et Magenta s'étaient retrouvés pour le Trophée des Champions 2016. Un match opposant le vainqueur du championnat à celui de la Coupe 2015. Bertrand Kaï et les siens n'avaient pu prendre leur revanche. Ils s'étaient inclinés 2-1, malgré l'ouverture du score de Harry Dinet à la 12e minute. En seconde période, les buts de Faby Déméné et Pierre Wajoka avaient permis à l'ASM de faire la différence.

L'homme qui fait la différence : Pierre Wajoka
L'homme qui fait la différence : Pierre Wajoka ©OFC Phototek


13E FINALE POUR PIERRE WAJOKA (ASM) !

+ Il vaut mieux l'avoir avec soi, que contre soi. "Wawes" est LE joueur incontournable lorsqu'il s'agit de match décisif. Il a non seulement disputé 13 finales de Coupe de Calédonie, mais le n°10 a aussi conduit trois clubs différents au sacre. Et pour ce qui est de Lössi (2007), et de Gaitcha (2011), c'était une première dans leur histoire respective. Quels sont ses meilleurs souvenirs de finale de Coupe de Calédonie ? La réponse de Pierre Wajoka :

Les souvenirs de Coupe de Calédonie de Pierre Wajoka


+ La Coupe de Calédonie a toujours été une source de motivation pour le meilleur technicien balle au pied du territoire. C'est à la fois un objectif territorial et l'opportunité de se frotter à de plus gros adversaires en Coupe de France :

La Coupe de France : une belle carotte !


HIENGHENE REMONTE LE TEMPS

Trente ans après les exploits de Ouaré Sport, Hyehen Sport prend le relais pour briller au plus haut niveau (deux Coupes gagnées en 2013 et 2015). Le club a bien grandi en s'appuyant sur une identité communale forte, tout en s'ouvrant sur le reste de la Province Nord. Jean-François Poma, directeur sportif du club depuis 3 ans, et père du jeune Pothin, titulaire dans l'entrejeu de l'équipe, nous raconté cette histoire. Reportage :

La trajectoire ascendante de Hienghène Sport


+ Grâce aux succès acquis en Coupe de Calédonie face à Qanono et le Mont-Dore, Hyehen Sport s'est également exporté en métropole pour la Coupe de France. Revivez son dernier match :



COSTAUDS, SUR ET EN DEHORS DU TERRAIN

+ A Magenta comme à Hienghène, les entraîneurs sont plus que qualifiés. L'ASM s'appuie sur la formidable expérience d'Alain Moizan. Passé par Angoulême (D2), cet ancien professionnel a été champion de France et vainqueur de la Coupe de France avec Monaco en 1978 et 1980, avant de rejoindre Lyon, Saint-Etienne puis Bastia, et de finir sa carrière à l'AS Cannes. A son compteur, sept sélections chez les Bleus ! Entraîneur-joueur en Corse, manager général dans la ville du plus célèbre festival de cinéma, il a aussi dirigé l'équipe de Lyon-Duchère, plusieurs clubs africains au Sénégal (où il est né) et en Algérie, ainsi que la sélection de Mauritanie avant de prendre en main l'AS Magenta et, un temps, la sélection calédonienne. 

+ Sur le banc de Hyehen Sport, c'est Félix Tagawa, originaire de Baco, qui commande. S'il n'a pas le vécu de son homologue de l'ASM, le coach des "Bleu ciel et blanc" possède une solide expérience dans la région océanienne. En tant que joueur, il a porté les couleurs de la sélection tahitienne (22 fois pour 14 buts) et a connu le championnat australien aux Brisbane Strikers puis à Adelaïde United. Revenu à Tahiti en 2012, il avait été sacré champion avec l'AS Dragon. En Nouvelle-Calédonie, Félix a été conseiller technique du comité provincial Nord de 2004 à 2006, entraîneur de Mouli jusqu'en 2012, il s'est aussi occupé de la sélection des moins de 17 ans, et du football diversifié. Il a succédé à Michel Clarque (BE2) sur le banc de Hienghène Sport. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live