publicité

Comment le fioul du Kea Trader est évacué

Les opérations de pompage ont commencé il y a une semaine, pour extraire le fioul lourd du porte-conteneurs échoué au large de Maré. Les détails du dispositif, et de la situation environnementale, alors que la cargaison bloquée sur le navire fait cruellement défaut à ceux qui l’attendaient.

Evacuation du fioul petit à petit, par hélico interposé. © B2M D'Entrcasteaux
© B2M D'Entrcasteaux Evacuation du fioul petit à petit, par hélico interposé.
  • Lorelei Aubry, José Solia et Malia Noukouan, avec F.T.
  • Publié le
Le ballet des appareils continue, au large de Maré. L’extraction laborieuse du fioul présent sur le porte-conteneurs Kea Trader est en cours depuis le jeudi 27 juillet. C’est par hélitreuillage que l’hydrocarbure est sorti des cuves. Avec pour principale préoccupation de prévenir toute pollution, sachant que «le dessous de la coque a été légèrement endommagé». Ce reportage de Lorelei Aubry et de José Solia décrit bien les opérations, il était diffusé au journal télévisé du mercredi 2 août.
Pompage du fioul du Kea Trader


Commandes toujours bloquées

L'aspect écologique n’est pas la seule problématique qui préoccupe. Alors que les commandes transportées par le Kea Trader sont bloquées depuis trois semaines, les conséquences économiques se font sentir. Exemple avec cette société nouméenne spécialisée dans le café. Elle s’apprête à mettre au chômage partiel la moitié de ses effectifs, voire à prononcer des licenciements économiques, explique le reportage radio de Malia Noukouan.
«Seize millions de marchandises»

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play