Confinement jusqu’au 4 octobre, point sanitaire, quarantaine à domicile pour les voyageurs, solidarité : l’actu à la 1 du samedi 18 septembre 2021

l'actu du matin
Actu 1 samedi 18 septembre 2021
©NC la 1ere
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin, avec le confinement prolongé de deux semaines, seize décès depuis le 6 septembre selon le bilan officiel, le sas sanitaire mis entre parenthèse ou des opérations de solidarité envers des étudiants et des lycéens.

Confinés jusqu'au 4 octobre

Ça y est, c'est dit. Comme on s'y attendait, le confinement strict et généralisé de la Calédonie est prolongé, a-t-il été annoncé hier après-midi, par le président du gouvernement et le haut-commissaire. De deux semaines, jusqu'au lundi 4 octobre, avec les mêmes obligations, attestations, fermeture des commerces non essentiels et couvre-feu de 21 heures à 5 heures du matin.

 

Seize décès, plus de 2 700 cas

Au point sanitaire diffusé ce matin, le bilan Covid-19 depuis le 6 septembre fait état de seize morts et 3 327 cas positifs, dont 558 nouveaux en un jour.

Une trentaine de patients se trouvaient jeudi en réanimation. Davantage que de lits initialement prévu. 

Attention, pas de point presse ce week-end, il revient lundi à 14 heures. Et pas non plus de direct numérique sur notre site, mais bien sûr des articles tout au long de la journée. 

Où se faire vacciner aujourd'hui ? 

A ce stade, 29.23 % de la population totale présente un schéma vaccinal complet. Hier, 4 749 personnes ont reçu une injection (chiffres ajustés après point ce matin). Sites de vaccination ouverts aujourd'hui, sans rendez-vous : 

  • Vaccinodrome de 8 heures à 16 heures au foyer wallisien et futunien de Magenta. Une heure avant, une dizaine de personnes masquées attendaient devant. 
  • Vaccinodrome de 8 heures à 19 heures au Congrès, rue Vauban.
  • Vaccinodrome de proximité mis en place par la Croix-Rouge à Nouville, en face de l'université, à l'école Amélie-Cosnier, de 8 heures à 16 heures.
  • Vaccinodrome de Ko We Kara, de 8 heures à 16 heures.
  • Centre de vaccination à la Cafat Receiving, de 8 heures à midi.
  • Dernière journée de vaccination à la salle des fêtes de Népoui, à Poya, de 8 heures à 16 heures. Une navette part à 9 heures de la tribu de Gohapin. 
  • Vaccinodrome à Koné, salle polyvalente Robert Saggio, de 8 heures à 16 heures.
  • Vaccinodrome à Voh, salle multisports, de 8 heures à 16 heures.
  • Vaccinodrome de Koumac, salle polyvalente, de 8h30 à 15h30.
  • Vaccinodrome de Houaïlou prolongé ce matin, de 8 heures à midi, en salle Nedja.
  • Marché municipal de Hienghène. 
  • CMS de Wé et Chepenehe à Lifou.
  • CMS de La Roche à Maré.
  • Tribus maréennes de Wakone et Tawainedr et, l'après-midi, Rawa.
  • CMS de Hulup, à Ouvéa. 

Nouveau centre de dépistage, à Païta

Côté dépistage, ouverture d'un centre à Païta, à l'Arène du Sud, de 8 heures à 16 heures, à partir d'aujourd'hui puis tous les jours, du lundi au dimanche. Il s'adresse aux personnes présentant de sérieux symptômes (nez qui coule et fièvre), associés à une perte de goût et d'odorat, qui viennent à leur initiative ou sur conseil de médecin.

"Unité de proximité" à Rivière-Salée

Le gouvernement annonce aussi "une unité de proximité Covid à Rivière-Salée" : un centre d'orientation et de prise en charge des patients atteints de Covid-19 qui a ouvert ses portes ce matin au 6, rue Eugène-Levesque. C'est à côté du centre de dépistage, en face du pôle de services publics.

Hienghène et Poindimié sont aussi touchées 

Premiers cas positifs enregistrés à Hienghène. Les personnes sont isolées à domicile, ne nécessitant pas d’hospitalisation. A Poindimié, on comptait hier dix cas positifs, des habitants du village comme des tribus. Certains ont été isolés et d’autres, évacués à l'hôpital. 

Les voyageurs entrants isolés à domicile

Crise Covid oblige, le sas sanitaire mis en place à l'entrée en Calédonie évolue. Suite à un arrêté du gouvernement, les arrivants doivent actuellement faire leur période de quarantaine chez eux. Les hôtels réquisitionnés sont réservés aux personnes Covid + ne présentant pas de symptômes. Un dispositif qui s’applique jusqu’au terme du confinement.

 

Manifestation annulée

Une manifestation contre l'obligation vaccinale était prévue pour ce matin, par des associations vaccino-sceptiques. Elle n’a pas été autorisée. Le haussaire, Patrice Faure, a expliqué "ne pas vouloir faire prendre de risques de contamination à la population" dans le contexte d’épidémie et de confinement.

 

Le MOI contre l'obligation vaccinale

Le Mouvement des océaniens indépendantistes apporte "tout son soutien" aux Calédoniens touchés par cette pandémie. Mais le MOI rappelle aussi son opposition à cette obligation vaccinale, prône "la liberté vaccinale" et évoque un "climat d'instabilité" lié à ce sujet. 

La province Sud pour la pêche et la chasse même confinés

Sonia Backès appelle pour sa part à assouplir le cadre du confinement de manière à permettre la pêche et la chasse de subsistance. "Afin de répondre aux besoins vitaux de nombreuses familles", la présidente de la province Sud explique avoir demandé au président du gouvernement "une adaptation de l'arrêté". 

L'UDI dit son soutien à la Calédonie

Le parti de centre droit dont font partie les députés Gomès et Dunoyer ainsi que le sénateur Poadja diffuse ce matin un communiqué. Il salue les efforts du personnel hospitalier, des forces de l'ordre, des pompiers et des forces de l'ordre. Adresse ses condoléances aux familles endeuillées. Et appelle à la vaccination.

"Le temps du référendum et des débats sur l'avenir (…) reviendra mais aujourd'hui, la priorité doit être l'union des forces politiques économiques et sociales pour vaincre la pandémie", signent Hervé Marseille, président du groupe Union centriste au Sénat, et Jean-Christophe Lagarde, président du groupe UDI à l'Assemblée nationale.
Philippe Dunoyer sera ce soir l'invité du JT. 

A Lifou, "mariages reportés"

Autre communiqué, celui du conseil coutumier drehu. Il rappelle l'interdiction, à Lifou comme ailleurs, de tout rassemblement, de toute activité dans les établissements de loisirs recevant du public et la délivrance de produits non essentiels dans les commerces. "Les mariages de l'année 2021 à Lifou sont reportés à une date ultérieure", précise-t-il en détaillant la marche à suivre pour les décès. 

 

Soutien aux étudiants et familles de correspondants

Solidarité à l’université avec une distribution de denrées alimentaires, très bien accueillie par les quelques 120 étudiants qui ont pu en bénéficier. Solidarité aussi à Lifou, pour 70 lycéens de Maré et Ouvéa bloqués depuis le début du confinement. Des jeunes répartis dans 45 familles de correspondants.

Messages violents et menaçants : des enquêtes ouvertes

Les réseaux sociaux sont engorgés de messages violents et depuis quelques semaines déjà, le Parquet constate des menaces de mort. A l’égard de personnes ayant formé un recours contre la quarantaine à l'entrée du pays, et aussi en réaction aux mesures sanitaires. Trois enquêtes ont été diligentées, signale le procureur.

Lequel rappelle aussi son attention toute particulière sur les violences intrafamiliales. Il confirme que les plaintes sont recevables et traitées malgré le confinement.

 

L'aquarium repousse sa réouverture

Et dans un autre genre, l’aquarium des lagons aurait dû rouvrir ses portes hier, après un an de travaux. Il aurait aussi dû saluer le départ à la retraite de son directeur Richard Farman. La crise Covid en a décidé autrement.