Confinement : prolongation ou levée de cette restriction ?

coronavirus
coronavirus : nouméa ville déserte en semaine
©ncla1ere
La Nouvelle-Calédonie est maintenant en confinement à domicile depuis presque 3 semaines. Et beaucoup de Calédoniens s'interrogent sur la levée ou non, du confinement lundi soir. Et sur quels critères se baseront le Haut-Commissaire et le président du gouvernement pour prendre cette décision ?

Une pandémie planétaire mais des situations sanitaires différentes


Plus de deux milliards de personnes sont confinées à domicile dans le monde à cause du Covid-19. Et selon les pays d'Europe, d'Asie ou d'Amérique jusqu'au Pacifique, les stratégies sanitaires sont différentes.
En Nouvelle-Calédonie, aucun cas "autochtone" n' a été dépisté à ce jour. Actuellement, les 18 cas positifs de Covid-19 sont des cas "importés".

En France, comme ailleurs, 80% des personnes qui ont eu le virus sont maintenant guéries et seraient donc immunisées.

"La majorité des malades atteints du Covid-19 ont une forme bénigne de la maladie, et 98% des malades plus gravement atteints en guérissent.
Jérôme Salomon, le directeur général de la santé en métropole (extrait d'interview dans Libération)


L’OMS considère qu’un malade est guéri s’il a subi deux tests négatifs à vingt-quatre heures d’intervalle après la fin de ses symptômes.
Ces personnes guéries servent de "pare-feu" au milieu de la population et peuvent freiner le virus dans sa propagation.
C'est ce qu'on appelle, "l'immunité collective". Sauf qu'en Calédonie, nous n'avons pas cette immunité puisqu'il n'y a pas de cas "local" dépisté dans la population générale.

Conséquence : impossible d'appliquer cette stratégie européenne qui consiste à attendre que le taux de personnes immunisées soit assez important pour lever le confinement.
 
Covid-19 : vie continue en Angleterre
©David Cliff/AFP
A lire sur France Info :  
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-on-vous-explique-le-principe-de-l-immunite-collective-sur-laquelle-misent-le-royaume-uni-et-les-pays-bas_3871461.html


La Nouvelle-Calédonie : une stratégie de confinement 

Le docteur Kader SAIDI est médecin spécialiste de la gestion des risques.  Il considère que le fait de ne pas avoir « d’épidémie active » avec de nouveaux cas positifs, n’est pas un handicap.
 
 

Quelle stratégie pour l'après confinement ?

Tous les scientifiques sont clairs. Sans vaccin, on ne peut pas éradiquer une épidémie. Et apparement, ce vaccin ne sera pas prêt avant 12 mois voire 18 mois.
Vaccin : travaux pour un vaccin anti Convid-19
©Dougas Magno/AFP
A lire sur France Info :
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin-contre-le-covid-19-il-est-possible-que-les-etudes-cliniques-aillent-un-peu-plus-vite-a-l-institut-pasteur_3900999.html

Une seule solution pour le pays. Déconfiner la Nouvelle-Calédonie pour relancer l'activité économique. Quant à la durée du déconfinement, elle devrait durer entre 3 et 4 semaines pour être sûr que personne en Calédonie, même contagieuse et sans signe clinique, ne puisse contaminer une autre personne .

Mais des mesures de protection rigoureuses devraient être instaurées en contrôlant et en mettant en confinement systématique toutes les personnes qui entrent en Nouvelle-Calédonie. 
Or à ce jour, personne ne sait combien de temps pourrait durer cette "mise sous cloche" du pays.
Le gouvernement de la Nouvelle Calédonie a annoncé la création d’un groupe sensé préparer l’après confinement à moyen et long terme.

Reportage Thierry Rigoureau et Michel Marin
©nouvellecaledonie