Le confinement vu par les provinces Sud et Nord

coronavirus
Mosaïque symboles des provinces Sud et Nord
©NC la 1ere et logo province Nord
Sonia Backès et Paul Néaoutyine ont réagi ce dimanche, après l’annonce d’un confinement général strict de la Nouvelle-Calédonie, à compter de minuit dans la nuit de lundi à mardi. La présidente de la province Sud a même appelé à s'auto-confiner sans attendre.

La province Sud appelle à s’auto-confiner de suite

Au soir de cette déclaration effectuée par le gouvernement et le haut-commissariat, Sonia Backès est allée plus loin. «Les premiers éléments portés à notre connaissance par le gouvernement laissent à penser que le virus pourrait être présent en Nouvelle-Calédonie depuis déjà plusieurs semaines», a déclaré la présidente de la province Sud, en direct sur les réseaux sociaux.
 

Les premiers éléments portés à notre connaissance par le gouvernement laissent à penser que le virus pourrait être présent en Nouvelle-Calédonie depuis déjà plusieurs semaines.
- Sonia Backès, présidente de la province Sud


«N’attendez pas qu’on vous y oblige»
S’adressant aux quelque 203 000 habitants du Sud, elle leur a demandé «solennellement […] de se confiner chez eux, dès que possible, dès ce [dimanche] soir pour ceux qui le peuvent. N’attendez pas qu’on vous y oblige», a-t-elle poursuivi en direct sur les réseaux sociaux.

500 millions pour les petites entreprises
«La Nouvelle-Calédonie va devoir faire face à ce qui pourrait être la pire crise de son histoire, avec des conséquences économiques et sociales sans précédent. La province Sud débloque immédiatement 500 millions pour permettre la survie des petites entreprises, qui pourront déposer en ligne dès [ce lundi] leurs demandes les plus urgentes», a formulé la présidente. 

«Prioriser le paiement des salaires»
«Mais j’invite, en attendant, les entreprises à prioriser le paiement des salaires afin de ne pas mettre encore plus de Calédoniens en difficulté», a déclaré Sonia Backès. «Nous débloquons également les fonds nécessaires pour permettre aux Calédoniens coincés loin de chez eux de survivre en attendant leur rapatriement.»

Sa déclaration diffusée en ligne :
 

La province Nord relaie la consigne

«J’invite toute la population de la province Nord à suivre scrupuleusement la consigne de confinement à compter du 23 mars à minuit,  prise par le gouvernement et le haut-commissariat en lien avec les collectivités locales», a pour sa part réagi Paul Néaoutyine à travers un communiqué.
 

L’inquiétude est légitime. Mais je demande à nos populations des villages et des tribus de ne pas céder à l’affolement.
- Paul Néaoutyine, président de la province Nord


Appel au calme…
«L’inquiétude est légitime», écrit-il aux presque 50 000 habitants de la province Nord. Mais je demande à nos populations des villages et des tribus de ne pas céder à l’affolement, [de] ne pas entreprendre d’actions inconsidérées ou irréfléchies, contre-productives, [de] ne pas ajouter des problèmes au réel problème commun, et [de] faire vivre au quotidien les valeurs communes de solidarité, de partage, de respect et d’entraide qui sont au fondement de nos cultures.» 

…et aux autorités coutumières
«Je demande à nos autorités coutumières de s’investir en ce sens pour juguler l’expansion du virus, ajoute Paul Néaoutyine. Notre province, votre province, participe à la cellule de crise mise en place par le gouvernement. Elle y représente et y défend vos intérêts individuels et collectifs pour endiguer l’épidémie. L’heure n’est pas aux polémiques ni aux règlements de comptes mais est à l’action concertée, réfléchie, solidaire de tous et de chacun.»

Fermeture hors dispensaires
Tous les services de la province Nord seront fermés ce lundi, à l’exception des dispensaires. Puis, durant les quinze jours de confinement, il sera fait en sorte de maintenir un service au public.

Le communiqué complet à retrouver sur le site de la province Nord, ici.