publicité

Le Congrès des jeunes a changé de visages

Ils ont élu une présidente et choisi les travaux à mener. Ce samedi 13 mai, 56 nouveaux conseillers, élèves de seconde ou de première, ont lancé dans l'hémicycle du boulevard Vauban le Congrès des jeunes de Nouvelle-Calédonie, deuxième du nom. Une mandature qui va durer deux ans.

© NC 1ère / Laura Schintu
© NC 1ère / Laura Schintu
  • Jeannette Peteisi avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le

C’était comme une vraie séance au Congrès. Sauf qu’à la place des élus, 56 élèves de tous les lycées de Calédonie ont siégé dans l’hémicycle. Ce matin, ils ont élu leur nouvelle présidente, Leslie Tuahu.

«Faire comprendre que demain, c’est nous»

A 17 ans, cette lycéenne de première au lycée du Grand Nouméa se montre consciente de ses nouvelles responsabilités. «  C’est un honneur pour moi de représenter la jeunesse calédonienne, de faire en sorte que sa condition s’améliore, a réagi Leslie, qui succède à Paule Lepeu. Au niveau du cannabis, de l’alcool, beaucoup de jeunes sont entrés dedans et c’est dur pour eux d’en sortir, ça gâche un peu leur vie. Certains ne pensent pas à leur avenir et j’aimerais leur faire comprendre que demain, c’est nous. »

Leslie Tuahu succède à Paule Lepeu. © NC 1ère / Laura Schintu
© NC 1ère / Laura Schintu Leslie Tuahu succède à Paule Lepeu.

 

Alcool, tabac, cannabis...

Beaucoup de réflexions ont fusé en matière de santé, notamment sur les addictions à l’alcool, au tabac et au cannabis. Les jeunes ont aussi parlé violence, ou émis des propositions sur l’environnement : comment réhabiliter les sites miniers, comment développer les ressources autres que le nickel...

© NC 1ère / Laura Schintu
© NC 1ère / Laura Schintu

 

«Agréablement surpris»

Des thèmes salués par le président du Congrès. «  Je suis toujours agréablement surpris, remarque Thierry Santa. Ce sont des jeunes de 15 à 18 ans. A cet âge, on a souvent autre chose en tête que de se retrouver dans un hémicycle pour parler de sujets généraux qui les concernent. Et en plus, les propositions et les réflexions sont pertinentes. » Cette deuxième mandature du Congrès des jeunes va durer deux ans. Prochaine séance prévue en octobre.

© NC 1ère / Jeannette Peteisi
© NC 1ère / Jeannette Peteisi

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play