publicité

Congrès: la sérénité est nécessaire aux débats, pour le président de l'institution Thierry Santa

Retour sur la conférence nationale sécurité dans les Outremers et sur les interventions houleuses de jeudi après-midi, boulevard Vauban, pour Thierry Santa. Le président du Congrès estime que les débats de son institution doivent se dérouler dans une nécessaire sérénité...

Le président du Congrès Thierry Santa lors des débats du jeudi 9 mars 2017...
Le président du Congrès Thierry Santa lors des débats du jeudi 9 mars 2017...
  • Malia-Losa Falelavaki (IP)
  • Publié le
La sérénité dans les débats au Congrès en question: hier jeudi, le président de l’institution a dû suspendre la séance pour calmer les esprits. Des dérapages verbaux au sujet des délégués calédoniens dans les ambassades ont eu lieu avant de laisser place à un vote du texte à l’unanimité.

Il n’est pas question, rappelle Thierry Santa, que le Congrès soit utilisé comme vitrine en période électorale par certains élus. Il n’hésitera pas, dit-il encore, à appliquer des sanctions.


Thierry Santa répond à Malia-Losa Falelavaki.

congrès sanctions itw



Thierry Santa, le président du Congrès, est ensuite revenu sur la conférence nationale sécurité dans les Outre-mer qui s’est tenue en début de semaine à Paris. Il y a eu un partage d’expériences entre les différentes collectivités sur la mise en œuvre des  CLSPD, contrats locaux de sécurité et de prévention de la délinquance. La synthèse de ces travaux est attendue en Calédonie.


Thierry Santa, toujours au micro de Malia-Losa Falelavaki

congres securite itw




Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play