Un consensus est-il possible sur la question du corps électoral spécial ?

comité des signataires
Ministère des Outre-Mer
Le défilé des ministères se poursuit à Paris en prélude du 16e comité des signataires.
A 48h du rendez-vous, deux certitudes : le consensus sur la question du corps électoral n’est pas encore acquis, mais ce comité doit aussi poser les jalons de l’après référendum.
Après Calédonie Ensemble, l’UC FLNKS et Nationaliste et l’Uni lundi, les Républicains Calédoniens et Le Rassemblement-LR ont été reçus au Ministère de l’Outremer ce mardi.

Une obligation de résultat

Un consensus est-il possible concernant l’inscription automatique des natifs sur la liste référendaire ? La question est omniprésente, lancinante presque embarrassante pour l’Etat. Le temps est compté et les positions des uns et des autres semblent figées, mais pas questions d’abdiquer pour la ministre des Outre-mers.
Pour Annick Girardin, les partenaires de l’Accord ont une obligation de résultat ce jeudi, et le corps électoral ne fait pas exception à la règle…
 

 

Un compromis à tout prix

Un compromis souhaitable dans l’intérêt de tous, c’est aussi la position de Sonia Backès. La présidente du groupe Les Républicains a néanmoins rappelé ce mardi à la ministre des Outremers qu’il ne pourrait être trouvé à n’importe quel prix.



Même position pour le Rassemblement-LR de Pierre Frogier. Mais le  sénateur ne veut pas réduire ce comité des signataires à cette seule question du corps électoral. « Le comité des signataires s’est achevé lundi à l’Elysée » a déclaré Pierre Frogier, rassuré par les propos tenus lundi par le Président de la République


 
Emmanuel Macron, tout comme Edouard Philippe à l’Assemblée Nationale, a également insisté sur la nécessité de préparer l’après référendum.  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live