La consigne de vote du LKS est de ne pas voter

politique
Le parti Libération kanak socialiste prône l'abstention au second tour de l'élection présidentielle. Pour le LKS, Emmanuel Macron «endosse le qualifiatif d'opportuniste de la politique incarnant l'élitisme de la grande finance». «Baignée depuis plus d'une décennie par l'idéologie fascisante de l'extrême droite», Marine Le Pen apparaît quant à elle «comme la candidate ayant mené de longues luttes de contestation et de revendication sur des problèmes quotidiens et de proximité», poursuit le communiqué signé par Basile Citré.
 
congrès LKS
©NC1ere

«Au nom des valeurs autochtones, morales et humanistes»

S'appuyant sur une analyse du scrutin par catégorie sociale, le LKS estime «qu'après un vote de choix au premier tour, le deuxième tour s'apparente fortement, dans le débat politique, comme un vote d'élimination. Pour preuve des consignes de vote en France et ici appellent à "faire barrage" à Marine Le Pen, sans pour autant adhérer au programme de Macron et inversement. Face à cette situation et au nom des valeurs autochtones, morales et humanistes», le parti indépendantiste demande à son électorat de ne pas aller voter dimanche. Et de conclure que «l'enjeu politique majeur de l'élection présidentielle réside dans la différence entre ceux qui possèdent et le peuple»
Les Outre-mer en continu
Accéder au live