Continuité pays, justice, Sarraméa et emploi local: l'actu à la 1 du jeudi 6 août 2020

l'actu du matin
Actu à la 1 du jeudi 6 août 2020
©NC la 1ère
L'essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec la modification au Congrès de l'aide à la Continuité pays, des violences envers des élèves jugées au tribunal à Koné, une habitation incendiée à Sarraméa et une manifestation à Bourail pour l'emploi local.

Assouplissement de l'aide à la Continuité pays

Seize allers simples à la place des allers-retours obligatoire. Les élus du Congrès ont modifié hier l’aide à la Continuité Pays. Cette aide au désenclavement permet aux résidents des îles et de l’Ile des Pins de bénéficier de tarifs préférentiels pour leurs voyages sur Air Calédonie et le Betico. Désormais, il n'y a plus besoin de réserver le retour. Les usagers ont donc droit à 10 trajets simples pour l’avion et 16 trajets simples pour le bateau.
Objectif : offrir plus de souplesse aux résidents mais aussi, limiter les pertes financières pour les compagnies. Les billets retours étant souvent peu utilisés. Le congrès devra se pencher prochainement sur une stratégie pays.
 


Koné: un professeur jugé pour des violences envers ses élèves

Trois affaires étaient jugées en correctionnel hier au tribunal de Koné. Des violences supposées envers des mineurs, par des agents du corps enseignant et du personnel d'internat. Ce sont des giffles et des excès de violence, qui ont conduit par exemple un professeur d'une école à Hienghène devant le tribunal. Des faits de violences qui font débat dans le corps enseignant. Jusqu'où peut aller un professeur pour faire régner l'ordre dans sa classe? 
 


Nuit agîtée à Sarraméa

Les faits se seraient produits vers minuit, dans la nuit de mardi à mercredi, dans la vallée de Sarraméa. Un bungalow d'habitation a été incendié et des coups de feu tirés aux abords d’habitations. Les gendarmes qui intervenaient sur l’incendie ont également reçu une grosse pierre lancée sur leur véhicule vers deux heures du matin. Les incendiaires ont proféré des insultes racistes et des menaces avant de caillasser le véhicule des hommes en uniforme. 
 


Une marche pour l'emploi local à Bourail

Un peu moins d’une centaine de personnes du district de Ny et des forces vives du village ont fait une marche hier à Bourail, pour soutenir l’emploi local sur la commune. Une manifestation contre le choix de la Mairie. Les ma,ifestants dénoncent des embauches réalisées en Métropole, au détriment de l’emploi local. L’objet de la discorde : un poste de chef de centre au sein de la caserne des pompiers de la commune. Six candidatures ont été présentées, dont une locale, mais le choix de la mairie s’est porté sur un Métropolitain. 
 


Référédum: l'USTKE se positionne

Si le syndicat n'a pas participé au premier référendum, il a annoncé hier sa présence pour la deuxième consultation le 4 octobre prochain. L'USTKE s’appuyait à l'époque sur les inégalités sociales, les problématiques de rééquilibrage et les listes électorales pour justifier de son absence. Aujourd’hui le syndicat prône un Oui massif pour le second référendum.

 

Les pensionnaires de l'Aquarium déménagent

Requins, tortues ou encore les Petites demoiselles changent de bassin. Depuis la fermeture pour travaux de l'Aquarium des lagons, les équipes s'affairent depuis lundi à déplacer les pensionnaires de l'établissement. Des travaux qui devraient débuter en septembre pour rattraper les malfaçons et la reconstruction du bassin principal.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live