Continuité territoriale, Vale et La Foa : l'actu à la 1 du mardi 25 février 2020

l'actu du matin
actu à la 1 du mardi 25 février 2020
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie avec l'ouverture d'un guichet unique pour la continuité territoriale, une réunion à Vale et une marche de soutien à La Foa.

Nouveauté pour la continuité territoriale

Un guichet unique pour rassembler les dispositifs d'état. Il se situe 16 rue d'Austerlitz, dans les locaux du GIP cadres avenir. Le montage des dossiers pour l'aide à la continuité territoriale et le passeport mobilité y sont désormais réalisables, depuis le guichet unique baptisé "continuité territoriale ». Chaque année, 2 700 personnes bénéficient de l'aide à la continuité territoriale et du passeport mobilité. Pour 2020, le plafond de revenus annuels pour une part du foyer fiscal concernant l’aide simple de la continuité territoriale a été augmenté. Auparavant, il ne devait pas dépasser les 1 980 626 francs cfp, désormais il peut atteindre les 2 330 148 francs cfp.
À retrouver dans nos éditions du jour.
 

Réunion à Vale 

Que deviendra le Pacte de développement durable du Grand Sud ? C'est la question posée par le Conseil coutumier Drubea-Kapumë et le comité Rhéébù Nùù. Ils rencontrent ce matin à l’usine du Sud le PDG de Vale NC, Antonin Beurrier. Après l’annonce du groupe brésilien de quitter la Calédonie, les populations du Sud souhaitent avoir des réponses, quant à la nouvelle stratégie de l’industriel et savoir si ce pacte sera respecté dans le nouveau projet. Un pacte signé en 2008 et qui a permis à Vale de démarrer son activité.
À retrouver dans nos éditions du jour.
 

Marche de soutien à La Foa

À La Foa, une marche silencieuse à 10h ce matin, pour soutenir un Lafoyen et dénoncer les violences au sein de la commune. Jeudi dernier, le sexagénaire s’est fait agresser par deux individus, qui tentaient de voler son véhicule, trainant au passage le sénior sur plusieurs mètres. Les deux agresseurs, qui n’habitent pas sur la commune, ont été interpellés et placés en détention provisoire au Camp-Est, en attendant leur jugement.
À retrouver dans nos éditions du jour.

Des souris à la cantine

L’école publique primaire et maternelle Kawa Cyprien Braïno de Sarraméa reste fermée pour la semaine, les enfants devront attendre lundi prochain pour reprendre le chemin de l’école. A la rentrée, les cantinières avaient signalé la présence de crottes de souris à la cantine, les parents d’élèves, les enseignants et le maire de la commune se sont à nouveau réunis ce matin pour prendre la décision de fermer l’école afin d’éradiquer ces souris envahissantes, pour des raisons d’hygiène et de sécurité.
 

80 étudiants pour l'UNC à Koné 

Les étudiants du Nord ont pris possession des locaux flambants neufs de l’antenne de l’Université de Nouvelle Calédonie. Il s’agit d’une cinquantaine de jeunes pour la première et troisième année de licence d’économie gestion. Hier matin, c’était la présentation du personnel et du programme. Le campus est situé sur terre coutumière à Baco Koné. 

40 élèves supplémentaires à Do Kamo 

La rentrée scolaire a débuté la semaine dernière pour les jeunes du territoire, exception faite au lycée Do Kamo où près de 580 élèves ont intégré leur établissement ce lundi 24 février. Une quarantaine de jeunes supplémentaires par rapport à 2019. Retardée d’une semaine, la rentrée scolaire s’est effectuée hier car une nouvelle classe a dû être créée en urgence.

Les explications sur l'échouage des globicéphales 

Environ dix-neuf de ces cétacés ont tenté de s’échouer ce dimanche dans le Sud de l’île des Pins, à l’entrée de la baie de Saint Joseph. Ils n’ont malheureusement pas pu être tous sauvés.Ces globicéphales sont des espèces qui vivent en groupe toute leur vie, en haute mer, à 2000 mètres de profondeur. Ils sont extrêmement sociables. Et dès lors qu’un des membres du groupe est gravement malade ou blessé, et qu’il décide de se reposer dans des eaux moins profondes, ses compagnons le suivent, au risque de se mettre en danger et de s’échouer sur la plage.

Municipales : les candidatures à Farino

Farino, sauf surprise de dernière minute, trois listes se présentent. Celle du maire sortant Régis Roustan, celle de Générations Farino menée par Lute Barbou et la liste de l’Avenir en confiance tirée par Christian Roche. Des candidats qui veulent tous améliorer le quotidien des administrés.