Contrats de développement: 9 milliards pour des projets structurants

gouvernement
Contrats développement
©Charlotte Mannevy
Neuf milliards de plus pour des projets structurants via les contrats de développement: annonce faite ce matin par le haussaire et le président du gouvernement. L’Etat prend en charge la moitié de cette enveloppe et augmente sa participation, qui passe à près de 50%, contre 30% auparavant.
Première bonne nouvelle pour la Nouvelle-Calédonie, les contrats de développement avec l’Etat sont tous prolongés d’une année, soit jusqu’au 31 décembre 2022. Une bouffée d’air bienvenue, car les projets sont nombreux et les finances du territoire serrées. «Nous avons le doublement de l'échangeur Nord de Païta, la rénovation de la bibliothèque Bernheim, celle du musée de la Nouvelle-Calédonie et de l'aéroport de Wanaham», énumère Yohann Lecourieux, membre du gouvernement en charge du budget.
 

Une hausse de la part État

Le coup de pouce global aux contrats de développement est de l’ordre de 9 milliards de francs, avec également une hausse de la part État. «Sur le contrat calédonien, on augmente son montant total d'un tiers et atteint près de 19 milliards de francs pacifique sur la durée du contrat, mais la participation de l'état double quasiment pour ce contrat», détaille Laurent Prévost, le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie.
 

Ça montre bien la volonté de l'état de venir aider à la bonne réalisation de ces opérations que nous considérons comme prioritaires et structurantes.
Laurent Prévost, Haut-commissaire de la République


Un établissement spécialisé dédié aux élèves décrocheurs

Des fonds qui vont permettre d’accompagner des projets déjà lancés, mais aussi de financer de nouvelles opérations. Comme par exemple les actions en faveur de la jeunesse qui avaient émergé lors des assises des Outre-mer de 2018, et notamment, l’établissement spécialisé dédié aux élèves décrocheurs.

Le reportage de Charlotte Mannevy : 

Contrats de développement


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live