Cook : quatre vols annulés entre la Calédonie et le Vanuatu

cyclones
Aéroport Bauerfield Port-Vila Vanuatu
L'aéroport Bauerfield à Port-Vila. ©CC/Philipp Capper
Deux rotations aériennes, soit quatre vols, ont été annulés à l'approche de la dépression tropicale forte désormais nommée Cook. une menace très sérieuse qui touche le Vanuatu et descend vers la Nouvelle-Calédonie, en préalerte depuis samedi soir.
Il aurait pu s’appeler Colin, mais le phénomène climatique qui nous menace directement a reçu un nom que la Nouvelle-Calédonie connaît bien : Cook ! Une menace très sérieuse qui concerne au premier chef le Vanuatu.

depression bis
©Météo France

Le passage de la dépression tropicale forte se traduit d’ailleurs par la fermeture de l’aéroport de Port-Vila jusqu’à demain, lundi, 9 heures. Conséquence : les deux rotations d’avion prévues au départ et à l’arrivée de Tontouta sont annulées. Pile pour les vacances de Pâques...

Quatre vols annulés

A savoir le vol d’Aircalin qui devait partir pour le Vanuatu ce dimanche à 17h05, le vol retour qui devait atterrir à Tontouta à 20h20, ainsi que les vols d’Air Vanuatu : l’arrivée qui était programmée à 17h50 et le départ de Tontouta dans la foulée à 18h30. La chambre de commerce et d’industrie engage les passagers concernés à se rapprocher de leur compagnie aérienne. Mais les dates et horaires des reprogrammations dépendront de l'évolution de la météo.

87 à 118 km/h 

La dépression tropicale forte descend vers le Caillou en trajectoire sud-ouest. Sa nouvelle classification correspond à des vents soufflant entre 47 et 64 noeuds (entre 87 et 118 km/h). Elle est attendue sur la Calédonie entre lundi et mardi.
D’après le bulletin de Météo France ce dimanche matin, le scénario le plus probable était un passage de Cook à l'ouest des Loyauté dans la journée de lundi, puis sur le centre de la Grande-Terre dans la nuit de lundi à mardi. Ce qui sera devenu un cyclone longerait ensuite par le sud le sud-ouest de le Grande-Terre et l'île des Pins.

Trajectoire dépression Cook (9 avril 2017 à 7h18)
©Météo France


Inondations à craindre

« Les conditions météorologiques deviendront très difficiles à partir de lundi avec des rafales de vents comprises entre 150 et 200 km/h autour du centre, voire localement plus, détaille le bulletin. Même les régions plus éloignées de la zone la plus impactée pourront avoir des rafales supérieures à 100 km/h. Par ailleurs, le passage de Cook s'accompagnera de très fortes pluies avec des cumuls pouvant dépasser les 350 mm en 24 heures sur une grande partie de la côte Est et sur le relief. Des inondations sont à craindre, formule Météo France, également sur la côte Ouest. La mer deviendra démontée avec des vagues de plus de 6 mètres s'ajoutant à un risque de submersion marine renforcée au moment de la marée haute à 18h00 lundi soir sur la côte Est. »

Dès hier, toutes les projections faisaient passer le phénomène en plein sur la Calédonie. 

Projections trajectoires dépression Cook (8 avril 2017)
©National center for atmospheric research