La COP 23 présidée par les îles Fidji : une première historique

climat
COP 23 : cérémonie d'ouverture à la façon fidjienne
C'est inédit : un Etat insulaire du Pacifique Sud présidant une telle conférence, c'est assurer que cette région directement menacée par la montée des eaux,soit mieux entendue. 

Le président fidjien, Franck Bainimarama, a appelé à agir plus fortement contre le dérèglement du climat.

 "Notre demande collective au monde est qu'il maintienne le cap fixé à Paris (...)  Notre responsabilité en tant que dirigeants est de répondre à cette souffrance, nous ne devons pas décevoir nos peuples.


COP 23: Franck Bainimarama


La COP 23, une conférence de transition
Objectif : discuter entre Etats des mécanismes administratifs et techniques de la mise en oeuvre de l'Accord de Paris qui entrera en vigueur en 2020.