Une semaine bleue pour le plaisir des aînés

société
Semaine bleue 2020
©NCla1ère
La semaine bleue qui vise à mettre en valeur les talents de nos aînés a débuté lundi dans plusieurs communes. De nombreuses animations, artistiques ou de bien-être sont prévues au sein des associations. Objectif : rompre l’isolement des personnes âgées.
Guitare en main, c’est avec beaucoup d’application qu’ils ont répété un grand classique, Stand by me. Des cours de guitare, un atelier chorale et une exposition de travaux de couture, à l’Anse-Vata, les Fils d’argent proposent cette semaine plusieurs temps forts pour la semaine bleue.
« La semaine bleue, c’est tout d’abord la présentation, la mise en valeur des réalisations que les adhérentes font dans les différents ateliers plutôt artistiques » explique Nicole Rames, en charge de la programmation de cet évènement, aux Fils d’argent. « Et ensuite, c’est aussi pour faire des échanges avec les autres associations ». 
 

Briser l’isolement des anciens 

La semaine bleue est un rendez-vous important pour les personnes âgées, notamment en ville.
« Dans nos statuts, il y a « briser l’isolement des anciens » et c’est vrai que c’est très fréquent que les anciens, une fois que les enfants sont partis se retrouvent un peu seuls » explique Alberto Dos Santos, président des Fils d’argent, qui compte 400 adhérents. Moyenne d’âge : 70 ans. « Et donc ici, il y a les activités bien sûr, mais il y a surtout cette rencontre, cet échange entre tous les gens qui se découvrent des affinités, et c’est ça qui est un peu le moteur de l’association ». 
Patchwork semaine bleue
©Stéphanie Chenais

Des activités qui permettent de tisser des liens. Et parfois de créer de solides amitiés comme pour Annick, Huguette et Mireille, toutes les trois passionnées de patchwork.
« Ça fait cinq ans et demi qu’on est là. Ça nous permet de nous réunir, de bavarder, d’échanger, de montrer les techniques les unes aux autres… » confie l’une d’entre elles.  
Point d’orgue du programme de cette semaine bleue à Nouméa, un grand bal vendredi à la mairie.
 

La poterie à Dumbéa

A Dumbéa, le CCAS organise jusqu’à vendredi des ateliers artistiques, créatifs, aux thèmes variés réservés aux personnes âgées de 60 ans minimum. Une de nos équipes a rencontré un petit groupe de seniors qui découvraient la poterie.
Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Claude Lindor  
©nouvellecaledonie

Tout un mois bleu au Mont-Dore

Les Outre-mer en continu
Accéder au live